Stages : à quelle indemnité avez-vous droit en 2018 ?

Stages : à quelle indemnité avez-vous droit en 2018 ?
Stages : à quelle indemnité avez-vous droit en 2018 ? - @FatCamera

Les jeunes qui effectueront un stage de plus de deux mois en 2018 percevront une gratification plus élevée qu’en 2017.

Comme le plafond horaire de la Sécurité sociale a augmenté au 1er janvier 2018, le montant de l’indemnité de stage versée aux jeunes en entreprise aussi !

En effet, la gratification minimale se calcule à l’heure et correspond à 15 % du plafond horaire de la Sécurité sociale. En 2018, ce dernier s’élève à 3,75 euros (au lieu de 3,60 euros en 2017).

En conséquence, comptez :

  • 577,50 euros en 2018 pour un stage d’un mois de 22 jours ouvrables (154 heures), au lieu de 554,40 euros en 2017 ;
  • 525 euros en 2018 pour un stage d’un mois de 20 jours ouvrables (140 heures), au lieu de 504 euros en 2017.

Cette somme est exonérée de cotisations sociales et d’impôt sur le revenu dans la limite d’un smic annuel (soit 17 982 euros pour les gratifications perçues en 2018).

Cette gratification est obligatoire si votre stage dure plus de deux mois, soit plus de 308 heures consécutives ou pas.

A noter, en cas de stage inférieur à deux mois, rien n’empêche votre organisme d’accueil de vous rémunérer.