Passer à temps partiel

Page 1 / 2
Passer à temps partiel

Dans l'accord portant sur un temps partiel choisi, le salarié ne doit pas oublier de vérifier les nouvelles modalités de son travail. Et les conditions d'un retour à temps complet.

Ce n'est pas si facile de passer d'un temps plein à un temps partiel, et vice versa. Certains en ont fait l'amère expérience. Pour avoir oublié de faire mentionner les modalités de leur retour à temps plein, ils n'ont pu obtenir gain de cause. En effet, l'employeur n'a l'obligation d'accéder à la demande d'un salarié à temps complet de prendre un emploi à temps partiel que si un poste est disponible dans sa catégorie professionnelle.

De même, si un poste de même catégorie se libère, un salarié à temps partiel peut récupérer un emploi à temps complet vacant.

Ceux qui travaillent dans une petite équipe ont peu de chances de se trouver dans ce cas de figure.

Garantissez vos droits

Ce qui met en évidence l'importance d'un contrat de travail écrit "sur mesure", qui doit comprendre certaines clauses afin de garantir vos droits :

  • votre qualification ;
  • les éléments de votre rémunération;
  • la durée hebdomadaire ou mensuelle de travail prévue ;
  • la répartition de la durée de votre travail entre les jours de la semaine (lundi, mardi, jeudi, vendredi, par exemple, à raison de 7,71 heures par jour) ou les semaines du mois (1re et 3e, par exemple) ;
  • les cas dans lesquels cette répartition peut être modifiée ;
  • les modalités de communication, par écrit, des horaires de travail journaliers, par la transmission de plannings, notamment les limites concernant les heures complémentaires effectuées au-delà du temps partiel.

Le temps partiel à l'initiative de l'employeur

Un bon tiers des salariés à temps partiel travaillent dans des secteurs d'activité à forte variabilité ou saisonnalité : services domestiques, commerce, grande distribution, restauration, agroalimentaire...

Là, ce sont les employeurs qui, au vu des contraintes de travail, orchestrent le temps de travail. Les femmes, majoritaires dans ces emplois, sont, pour un tiers d'entre elles, à moins de 16 heures hebdomadaires.

3 RÉACTIONS À L'ARTICLE
Par sara Mardi 20 octobre 2009
Bonjours
Merci pour vos informations cependant comment d'un point de vue pratique cela se traduit -il???
J'ai 5 enfant ,je me suis arreté pour ma dernière enfant , j'ai pris un congé parentale de 3 ans.
Avant cela je travaillais à temps plein .
Je souhaitais reprendre à 3/4 temps après mon congé ,et ce pour raison de charge familiale plus importante.
Après une entrevue avec ma DRH celle-ci à fais mine de comprendre et ma dis que normalement il n'y avait pas de soucis.
Pourtant après deux semaines d'attente sans information et sans d'autre indication ,on ma répondu que ma demande ne pouvait etre satisfaite..
Je ne peux sans contraintes financières continuer à travailler à temps plein aussi comment faire pour garder mon emploi et travailler moins pour le bien de ma famille??
Par malou Jeudi 21 août 2008
Le monde est vraiment mal fait, moi je travaille à temps complet pour le même salaire que vous et je rêve de réduire mon temps de travail pour arrêter de "courir" toute la journée. Avec 2 enfants j'aimerai être un peu plus présente et mon employeur ne veut pas réduire mon temps de travail alors que ma charge ne le justifie pas...
Par elleetlui Mardi 22 avril 2008
Le temps partiel obligatoire, personne n'en parle jamais ! j'ai 56 ans, je suis assistante dentaire et j'aimerais bien être a plein temps mais mon boss refuse !! je gagne 1600 euros bruts par mois et je ne m'en sors plus !!!
Votre pseudonyme apparaîtra en signature de votre réaction.
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.


Règles de conduite

  • Tous les propos contraires à la Loi sont proscrits.
  • La publicité commerciale n'est pas autorisée.
  • En réagissant à cet article, vous autorisez la publication en ligne de votre contribution.
  • Une orthographe et une mise en page soignées facilitent la lecture : évitez majuscules et abréviations, pensez aux accents.
* Champ obligatoire