Conditions de travail

5 choses à savoir sur le mi-temps thérapeutique

Le 18/10/2017 à 16h01
<em>Modifier Article</em> 5 choses à savoir sur le mi-temps thérapeutique

Après un arrêt de travail pour maladie, un salarié peut, sous certaines conditions, reprendre son activité professionnelle à temps partiel pour motif thérapeutique.

Harcèlement sexuel au travail : ce que dit la loi

Le 18/10/2017 à 11h43
<em>Modifier Actualité</em> Harcèlement sexuel au travail : ce que dit la loi

En France, une femme active sur cinq a déjà été victime de harcèlement sexuel au cours de sa carrière professionnelle mais très peu portent plainte. Considéré comme un délit, le harcèlement sexuel au travail est plus sévèrement puni depuis 2012.

Fichage des salariés : ce que l’employeur a le droit de faire

Le 11/10/2017 à 12h37
<em>Modifier Actualité</em> Fichage des salariés : ce que l’employeur a le droit de faire

La découverte d’un fichier des intérimaires du Leroy Merlin de Valence contenant des commentaires insultants est l’occasion de faire le point sur les droits et obligations d’une entreprise en matière d’évaluation de ses salariés.

Egalité femmes-hommes : un guide pour les TPE-PME

Le 11/10/2017 à 12h17
<em>Modifier Actualité</em> Egalité femmes-hommes : un guide pour les TPE-PME

Ecart de rémunération, ralentissement de carrière… L’égalité professionnelle n’est pas encore acquise. Un guide propose aux très petites, petites et moyennes entreprises des actions concrètes pour améliorer la situation des salariées.

ACCReD : un nouveau fichier sur les travailleurs en milieu sensible

Le 11/09/2017 à 11h57

Aéroports, centrales nucléaires, salles de spectacle… depuis début août, le ministère de l’Intérieur a mis en place un fichier de traitement de données personnelles des personnes travaillant en milieu sensible, dans le cadre de la lutte antiterroriste. Il est baptisé ACCReD.

La CEDH sanctionne la surveillance des mails privés au travail

Le 05/09/2017 à 17h53
Accueil

La Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) a jugé que le droit à la vie privée d’un salarié roumain n’avait pas été respecté par son employeur. Il avait été licencié pour avoir utilisé sa boîte professionnelle à des fins personnelles.