Les aides à la mobilité pour chercher un emploi

Batch operation process

Des indemnités destinées aux chômeurs compensent le coût de leurs déplacements dans leur recherche d’emploi ou la reprise d’une activité loin de leur domicile.

Pour aider les demandeurs d'emploi à postuler ou à rechercher un travail dans les meilleures conditions, le Pôle emploi leur propose une aide à la mobilité.

Aide à la mobilité : ce qui est pris en charge

La distance aller-retour entre le domicile et le lieu de rendez-vous doit être de plus de 60 km ou 2 heures de trajet aller-retour.

L’aide peut comprendre la prise en charge des frais de déplacement, d’hébergement et de repas.

  • La prise en charge des frais de déplacement s’élève à 0,20 €/km, dans la limite de 200 €/an.
  • Les frais d’hébergement peuvent être pris en charge à hauteur de 30 € par nuitée, les frais de repas pour 6 € par jour.

La limite, toutes aides confondues, est de 5 000 €/an. Le délai d’un an court à partir de la première attribution d’une aide.

Signer un CDI ou un CDD d'au moins trois mois

Ces aides s'adressent aux demandeurs d'emploi qui postulent pour un CDI ou un CDD ou un contrat de travail temporaire d'au moins trois mois, mais également à ceux qui se présentent à un concours de la fonction publique ou qui participent à une formation (une liste est fixée) financée par Pôle emploi.

Pour obtenir ce bon, ils doivent déposer une demande auprès de leur Pôle emploi avant leur départ ou au plus tard dans un délai de 7 jours, de date à date, après.