Inscription à Pôle emploi

Inscription à Pôle emploi

Très vite après la perte de son travail, il faut prendre contact avec son agence Pôle emploi et engager l'inscription. Meilleure voie pour obtenir un premier rendez-vous : Internet.

Le demandeur d'emploi dispose de douze mois, après le terme de son préavis (effectué ou pas), pour s’inscrire. À défaut, il perdrait son droit à indemnisation. Ce délai est prolongé en cas de maladie ou de ­maternité.

Le jour de l’inscription à Pôle emploi détermine le point de départ de votre indemnisation (ARE, allocation de retour à l'emploi) et déclenche la mise à disposition des outils pour vous former et rechercher un emploi.

Inscription à Pôle emploi sur Internet ou au 39 49

Deux voies sont mises à votre disposition pour vous inscrire : le téléphone ou ­l’Internet. Si vous possédez un ordinateur et une connexion Internet, vous avez tout intérêt à privilégier Internet : en cas de litige, la trace informatique des démarches effectuées vaut preuve.

Sur Internet : www.pole-emploi.fr. Sur la page d’accueil du site, cliquez dans l'Espace candidat sur "M'inscrire" ou "Me réinscrire".

S’il s’agit de votre première inscription, vous remplissez un formulaire comportant :

  • des informations relatives à votre état civil,
  • votre adresse
  • et votre numéro de Sécurité sociale.

Vous précisez aussi :

  • votre situation actuelle,
  • vos emplois précédents, celui recherché,
  • votre expérience et vos diplômes.

Enfin, vous choisissez un identifiant et un mot de passe qui vous permettent de créer un espace personnel sur le site. Vous accédez ensuite à un formulaire unique de demande d’inscription à Pôle emploi et d’allocations de chômage.

Si la connexion est interrompue pendant que vous remplissez votre dossier, les données déjà saisies ne sont pas perdues ; vous pouvez les récupérer ultérieurement en allant dans votre espace personnel et en cliquant sur Reprendre le brouillon.

L’envoi du dossier en ligne génère l’expédition d’une convocation pour l’entretien d’inscription avec un conseiller de Pôle emploi, en principe dans les 72 heures, hors week-end et jours fériés. Cette convocation comporte la liste de tous les documents à apporter le jour de l’entretien.

Par téléphone : 39 49. Après avoir composé le numéro de son département, il faut parler. En effet, on ne tape plus des numéros pour s’orienter, on prononce des mots : « ­actualiser », « inscription », « dossier » ­(indemnisation), « informations » ­(questions générales) ou « sommaire » ­(revenir à ­l’énumération des possibilités).

Convocation à un entretien et envoi d’un dossier à compléter

À l'inscription, un rendez-vous avec un conseiller à l’antenne de Pôle emploi dont vous dépendez vous est proposé. Ce rendez-vous doit être confirmé par courrier.

Si, dans les dix jours qui suivent la demande de rendez-vous, vous n’avez reçu aucune convocation, réclamez-la. Comment ? En adressant une lettre recommandée avec demande d’avis de réception au directeur de l’antenne locale de Pôle emploi. Cela permet de conserver une trace écrite des démarches accomplies. À défaut de réponse, vous pouvez adresser un courrier à la direction ­régionale de Pôle emploi – les ­coordonnées sont disponibles à l’antenne dont vous ­dépendez – et au médiateur de Pôle emploi.

En parallèle de votre convocation, vous devez recevoir à votre domicile le dossier unique de demande d’inscription et d’allocations qu’il faudra apporter complété le jour de l’entretien. Vous le remettrez à la personne qui vous ­reçoit et qui sera votre conseiller référent. Vous devrez ­également fournir un certain nombre de pièces justificatives.

Les justificatifs à fournir à Pôle emploi

  • Assurance-maladie. Soit la lettre d’immatriculation à la Sécurité sociale, soit une copie de la carte Vitale.
     
  • Pièce d’identité. Il peut s’agir d’une carte ­nationalité d’identité ou d’un passeport en cour de validité, d’une carte d’invalide civil ou ­militaire avec photographie. La ­réglemen­tation exige qu’il s’agisse d’un document ­original.
     
  • L’attestation Pôle emploi remise par l’employeur.
     
  • Relevé d’identité bancaire. Ce document est indispensable pour permettre le virement de vos allocations.
     
  • Pôle emploi ne demande pas de ­justifier son domicile : il suffit de déclarer son adresse et d’informer Pôle emploi en cas de démé­nagement.

À l’issue de ce ­rendez-vous, vous êtes inscrit comme ­demandeur d’emploi et recevez une attestation d’inscription. Pour autant, ce document ne déclenche pas votre indemnisation.

Attention aux délais

Si le jour de l’entretien, vous n’avez qu’une photocopie de votre pièce d’identité, vous disposez de cinq jours ouvrés (du lundi au vendredi) à partir de cette date pour présenter l’original. Votre inscription à Pôle emploi partira du jour de l’entretien.

Si la pièce d’identité est en cours de renouvellement, vous pouvez présenter une attestation des démarches entreprises : Pôle emploi vous inscrit provisoirement pendant huit semaines maximum, période au terme de laquelle vous devrez apporter le document.

Si les délais de cinq jours ouvrés ou huit semaines sont dépassés, votre inscription est reportée : elle partira du jour où vous présenterez l’original.

Réinscription à Pôle emploi

Lorsque vous vous réinscrivez comme demandeur d’emploi moins de six mois après votre inscription précédente, vous disposez toujours d’un identifiant et d’un code personnel. Pôle emploi a gardé toutes les données vous concernant.

Votre réinscription est validée soit sur le site de Pôle emploi, soit par téléphone avec votre conseiller. L’entretien dans les locaux de Pôle emploi n’est pas indispensable.

Le calcul de l'allocation chômage

Le montant des allocations de l’assurance-chômage (l’allocation d’aide au retour à l’emploi, ARE) est calculé à partir de la rémunération perçue avant le ­licenciement. En ­général une semaine après votre premier ­rendez-vous à Pôle ­emploi, vous recevez une attestation ­d’ouverture de droits. Celle-ci mentionne le montant de votre ­allocation journalière et sa durée de versement.

Si vous n’êtes pas d’accord avec le montant de votre indemnisation ou avec la durée de versement, contactez votre antenne locale et, si le différend persiste, la direction ­régionale de Pôle emploi, voire l’instance paritaire ­régionale (par exemple, pour apprécier si telle démission ouvre droit au chômage).

Après extinction des délais de carence (7 jours pour tous, plus les congés payés non pris, plus la conversion des indemnités de licenciement extra-conventionnelles en jours), vos allocations sont versées chaque mois, à terme échu : le paiement de juin intervient entre le 1er et le 10 juillet. La date de versement dépend en particulier de la date à laquelle la situation ­mensuelle a été régularisée.

Enfin, cette allocation est calculée sur une base journalière. Son ­montant varie donc d’un mois sur l’autre : 30 ou 31 allocations journalières et 28 ou 29 en février.

Demander une formation rémunérée

Si vous souhaitez suivre une formation rémunérée pour augmenter vos chances de retrouver un travail, sachez que votre demande ne sera validée par Pôle emploi que si elle est utile à votre insertion professionnelle et correspond aux besoins du marché du travail.

C’est un aspect indispensable à évoquer lors des entretiens avec votre conseiller. Demandez par exemple à suivre un atelier d’aide au choix d’une formation.

Pour monter votre projet, il est également important de vous renseigner auprès d’organismes spécialisés (conseil régional, organismes de formation). Certains frais de transport et de repas peuvent être pris en charge par Pôle emploi.

À connaître

Cadres. www.apec.fr. Agence pour l’emploi des cadres (Apec).

Personnes handicapées. www.handicap.fr

Réglementation. www.unedic.org

Médiateur. www.pole-emploi.fr : les adresses postales des médiateurs régionaux et du médiateur national.

Autre article : Actualisation de la situation mensuelle auprès de Pôle emploi

11 RÉACTIONS À L'ARTICLE
Par mamijojo Mardi 19 août 2014
Congé jusqu'à quand?

Congé jusqu'à quand?

Par cartoucherugby Lundi 07 avril 2014
pas rassurant

Bonjour. Je vais devoir helas m'inscrire. A pôle emploi.car je suis reconnu en invalidite catégorie 1 depuis le début mars et je me demande s'il ne vaudrait pas mieux aller directement a l agence pôle emploi qui se trouve à proximité de chez moi. Pour m'inscrire directement ou pour prendre rendez vous. Qu'en pensez vous?..merci de me répondre et bonne chance à tous

Par phd62 Jeudi 20 juin 2013
Pole-emploi: là où le ridicule commence !!!

Impossible de s'inscrire en ligne depuis plusieurs jours !!!!
A part le n° payant .... évidemment . De qui se moque-t-on ? Rien n'est fait pour simplifier les choses, nous sommes en France ne l'oublions pas, la lenteur et la complexité sont plutôt notre devise.

Par Pauvres Emploi Vendredi 17 mai 2013
Comment Pole Emploi réduit le nombre de chômeurs !!!

Alors votre article est bien fait ... en théorie ! En pratique, pour avoir tenté une inscription c’est plutôt : 3949 : 11cts/mn ou bien se déplacer à Pôle Emploi ... où, sans rendez-vous on vous dit de s'inscrire pour un rendez-vous au ... 3949 !!! Bon ils ont un téléphone sur place (pour que le demandeur d'emploi ne paie pas 11cts/mn !) Mais là, les minutes deviennent vite des quarts d'heure, à attendre qu'un humain réponde après une série de filtres de boîte vocale automatique. Puis après avoir poireauté une vingtaine de minute on vous raccroche au nez !!! 2ème tentative : idem ! La stagiaire naïve de Pôle Emploi, pleine de bonne volonté veut tenter sa chance pour vous aider ... la même conséquence ! Elle vous propose alors sur Internet. Mais ça prend du temps avec leurs ordinateurs, au point que vous décidez de rentrer chez vous pour le faire tranquillement derrière votre ordinateur. Et là ... pfff ! Bug le mot de passe ne passe pas malgré les lettres et les chiffres (le compte est bon puisque le mot de passe fait 10 signes simples chiffres et lettres confondus). Moralité, Pôle Emploi avec ses pseudo-services déshumanisés, filtrés, c'est une grosse barrière à l'inscription dans ses registres et donc quand on nous annonce 3 millions de demandeurs d'emploi, on en vient à se demander devant tant de difficultés à s'inscrire à Pôle Emploi, si le nombre de chômeurs en France n'est pas vertigineusement tronqué dans les statistiques officiels ! Après avoir radié des milliers de chômeurs des registres de l'ANPE il y a quelques années, on empêche les demandeurs d'emploi de s'inscrire à Pôle Emploi !!! Si Pôle Emploi est tellement débordé, pourquoi n'embauche-t-il pas assez de personnel pour parvenir à avoir une humanité minimum à défaut d'efficacité (ça ferait des chômeurs en moins !) ! Sinon pourquoi conserver un système sans utilité comme Pôle Emploi l'est aujourd'hui (un service bon marché inutile est toujours trop cher !).

Par Ferran Mercredi 30 janvier 2013
Délai d'attente pour le départ de la ARE

Attention, le point de départ de votre indemnisation ce n'est pas le jour d'inscription! Il y a 7 jours de délai d'attente (minimum): http://vosdroits.service-public.fr/F1776.xhtml#N10099

Votre pseudonyme apparaîtra en signature de votre réaction.
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.


Règles de conduite

  • Tous les propos contraires à la Loi sont proscrits.
  • La publicité commerciale n'est pas autorisée.
  • En réagissant à cet article, vous autorisez la publication en ligne de votre contribution.
  • Une orthographe et une mise en page soignées facilitent la lecture : évitez majuscules et abréviations, pensez aux accents.
* Champ obligatoire