Convocation Pôle emploi : à ne pas négliger

Convocation Pôle emploi : à ne pas négliger

Le contrôle accru des chômeurs et la hausse des convocations envoyées par le Pôle emploi augmentent le risque d'être radié de la liste des demandeurs d'emploi. La vigilance s'impose.

Les demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi se voient proposer régulièrement un rendez-vous. Dans le même temps, le contrôle de la recherche d'emploi a été renforcé et les cas de radiation se sont multipliés ces dernières années. En pratique, les chômeurs doivent donc rester vigilants s'ils ne veulent pas être exclus des listes de demandeurs d'emploi.

Surveiller les courriers envoyés par le Pôle emploi

Pour éviter les ennuis, prenez toujours le temps de lire les correspondances qui vous sont adressées et n'hésitez pas à vous rendre dans votre agence pour solliciter des explications complémentaires si nécessaire. Un courrier ne doit jamais rester lettre morte. Il est impératif de répondre présent à chaque convocation.

Si vous avez peur de ne pas pouvoir honorer votre rendez-vous (parce que vous êtes en formation ou avez retrouvé un emploi, par exemple), faites-le savoir par écrit. Téléphoner ne suffit pas.

Ceux qui préfèrent se rendre directement à leur agence ont alors intérêt à solliciter comme preuve de leur passage une attestation indiquant la date de leur venue. Car toute négligence en la matière déclenche une procédure administrative qui peut mener à la radiation.

10 jours pour s'expliquer en cas de manquement

Chaque demandeur d'emploi défaillant reçoit par courrier une lettre d'avertissement. Le directeur délégué du Pôle emploi y informe le chômeur qu'il envisage de le radier de la liste des demandeurs d'emploi.

Il y précise également la durée pendant laquelle la sanction sera appliquée (deux mois de radiation pour l'absence de réponse à une convocation, de deux à six mois si ce n'est pas la première fois) et le délai de 10 jours dont dispose l'intéressé pour fournir des explications.

Ce délai court à compter de l'envoi de la lettre d'avertissement. 5 jours sont ajoutés, afin de tenir compte du délai d'acheminement du courrier.

Durant ce délai, n'hésitez pas à solliciter auprès du directeur de Pôle emploi un entretien afin de lui exposer les raisons qui vous ont conduit à ne pas vous rendre à votre convocation (entretien d'embauche, formation, problème de transport, maladie…). Libre à vous de vous faire accompagner à ce rendez-vous par une personne de votre choix.

Vous avez également la possibilité de répondre à ce courrier par lettre recommandée avec avis de réception. N'omettez pas de joindre à votre envoi tout justificatif en votre possession.

Le directeur de Pôle emploi se prononcera alors en fonction des éléments dont il dispose. Il évaluera notamment le degré des difficultés rencontrées par le chômeur pour se déplacer.

La radiation et ses conséquences

Si, à l'issue de ces 10 jours, le directeur opte pour une radiation, le Pôle emploi vous informe de cette décision par un courrier justifiant les motifs de la sanction et sa durée.

Pour contester cette décision, vous pouvez former un recours auprès de votre agence Pôle Emploi. Si ce recours n’aboutit pas, il est possible de saisir le médiateur de Pôle emploi ou la Direction Régionale de Pôle emploi.

Durant la période de radiation, vos allocations peuvent être réduites, voire supprimées complètement sans report de la durée d’indemnisation. Cette sanction est prise à l’initiative du préfet du département.

Lorsqu'il envisage de suspendre ou de réduire des allocations chômage, le préfet vous en informe en indiquant les motifs de sa décision. Vous avez 10 jours pour présenter des observations écrites ou orales. Vous pouvez ensuite contester la décision du préfet en formant un recours gracieux, qui n'est pas suspensif.

Si la convocation n'a pas été reçue…

Certains chômeurs sont radiés pour absence de réponse à une convocation… qu'ils n'ont pas reçue. C'est alors au Pôle emploi de prouver qu'elle l'a envoyée et non au chômeur qu'il ne l'a pas reçue. Si l'agence ne s'exécute pas, les juges considèrent que le courrier n'a pas été expédié et annulent la radiation (cour administrative d'appel de Paris, 3e chambre B, 9.10.2006, n° 05PA00316).

Autre article : Démission : dans quels cas toucherez-vous une indemnité ?

15 RÉACTIONS À L'ARTICLE
Par mohican Dimanche 16 mars 2014
pole quoi !!!!!!!!!!!!

toujours se rendre au RDV sinon les nuls vous virent déjà qu'ils le font sans savoir pourquoi !un petit problème et " vous êtes radié " ils se font les couilles en or sur les chômeurs les guignols et les gouvernants sont là pour annoncer la baisse du chômage !

Par Poussinouaurore Vendredi 01 mars 2013
Bonjour moi aussi jai un

Bonjour moi aussi jai un petit pb javai rdv le 21février yavai quelqun pour garder mon fils de 3 mois mais à la dernière la personne c desister maintenant je risque d'être radier car je ny suis pass aller keske ke je doit faire??

Par be Mercredi 20 février 2013
Je trouve ça normal que l'on refuse un enfant à un rendez-vous pôle emploi.

Bonjour Vous vivez dans un monde de bisounours, Allez à un rendez vous avec son enfant ? Je trouve ça normal que l'on refuse un enfant à un rendez-vous pôle emploi, les demandeurs d'emploi sont censées être disponible pour travailler. -Le refus d'un enfant à un entretien est légitime Par contre c'est anormal de ne pas pouvoir annulé un rendez-vous en cas d'empêchement réel (assistante maternelle malade, enfant malade) Sans parler des rendez vous dernière minutes, rendez vous envoyer le 19 à 16 heures pour le 20 à11heures

Par Fantomette2013 Mardi 29 janvier 2013
Impossible de décaler un rendez-vous pour cause de mode de garde

Je me permets d'intervenir car je suis surprise de la réponse reçue à ma question lors de mon dernier entretien téléphonique avec le pôle emploi. Mon appel avait pour but de décaler mon rendez-vous avec mon conseiller. Le motif est le suivant : je n'ai pas de mode de garde qui me permette d'être à l'horaire imposé à l'agence pôle emploi. La personne que j'ai en ligne me signale que l'absence de mode de garde n'est pas un motif légitime pour décaler un rendez-vous pôle emploi. Aussi, elle me propose de me signaler comme absente auprès de ma conseillère. Surprise de la méthode, je lui demande si je ne risque pas des ennuis et s'il ne vaut mieux pas que je vienne avec mon bébé. Elle me répond qu'en effet, il vaut mieux que je me déplace avec l'enfant... puisque comme elle me l'a déjà dit, le mode de garde n'est pas un motif légitime. Comment est-il possible de dire que le mode de garde n'est pas un motif légitime pour décaler un rendez-vous ? Que faut-il faire de l'enfant ? Il me semblait que le rendez-vous avec le conseiller avait pour but de faire le point sur les démarches de recherche d'emploi. Comment peut-on travailler correctement si le rendez-vous n'est pas pris en tenant compte des contraintes des allocataires ? Comment le rendez-vous pourra-t-il être efficace si je dois me présenter avec mon fils de 10 mois ? Lors de cet entretien téléphonique, la personne qui m'a reçu m'a également dit que je devais être capable de travailler dès le lendemain si une opportunité professionnelle se présentait. Oui, bien sûr que oui. Si une opportunité professionnelle se présente, je serais ravie de pouvoir travailler et par la même améliorer le niveau de vie de toute ma famille. Cependant, il est irréaliste de penser que je pourrais accepter n'importe quoi en terme d'horaires. Des dispositions ont été prises pour la garde de mon enfant, on ne peut pas tout modifier d'un coup de fil. Alors comment fait-on ? Est-ce que le pôle emploi est une organisation à ce point inhumaine pour ne pas tenir compte des réalités et des contraintes des jeunes mères de famille ? Le mode de garde est une réelle difficulté pour bon nombre de parents, est-ce cette information est arrivée jusqu'à nos administrations ou alors faudra-t-il encore une réforme qui coûtera des millions d'euros aux contribuables ?

Par d" bo Mardi 14 février 2012
contradictoire

en lisant vos message , je me rend compte que pole emploi font leur politique .moi meme mam d une petite fille de 10 mois j ai du annuler mon rdv le 8 fev 12 en effet le pere pouvait la prendre qu apres . je telephone a pole emploi : " elle me dit pas de problème ramenner votre fille “ ! et mon fait part que pole emploi pouvait m aider financierement pour la garde de ma fille sa s appel pole appuie je crois que cela s ecrit comme cela

Votre pseudonyme apparaîtra en signature de votre réaction.
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.


Règles de conduite

  • Tous les propos contraires à la Loi sont proscrits.
  • La publicité commerciale n'est pas autorisée.
  • En réagissant à cet article, vous autorisez la publication en ligne de votre contribution.
  • Une orthographe et une mise en page soignées facilitent la lecture : évitez majuscules et abréviations, pensez aux accents.
* Champ obligatoire