Qualité, informations : les aéroports parisiens peuvent mieux faire

Qualité, informations : les aéroports parisiens peuvent mieux faire
Les passagers critiquent le manque de confort des zones d'attente à l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle. - © anouchka

Orly et Charles-de-Gaulle arrivent en bas du classement de l’UFC Que Choisir des aéroports accueillant plus de quinze millions de voyageurs dans le monde. Les aéroports français de taille moyenne s’en tirent mieux.

Les deux aéroports parisiens, Paris-Orly et Paris-Charles-de-Gaulle (Roissy), représentent à eux seuls 52,1 % du trafic aérien français. Pourtant, dans le dernier classement des aéroports internationaux de plus de 15 millions de passagers de l’UFC Que Choisir, publié mardi 19 avril*, ils arrivent en queue de peloton. Respectivement à la 29e et à la 31e place sur 32, avec des notes de 13,9 et 13,7/20. Cette enquête sur la qualité des aéroports a été réalisée auprès des passagers de huit pays (Australie, Belgique, Brésil, Danemark, Espagne, France, Italie et Portugal).

Restaurants et zones d’attente à améliorer

Si Orly et Paris-CDG sont appréciés pour la qualité de l’affichage des informations de vols, notée 15,1/20, les critiques ne manquent pas. En cause notamment : la piètre qualité des bars et des restaurants - « un mal qui touche l’ensemble des aéroports » - ainsi que le manque de confort des zones de repos ou d’attente (pas suffisamment de sièges et de prises électriques).

Le classement de l’aéroport Paris-CDG correspond au classement annuel du site Skytrax, réalisé, lui, à partir des témoignages de 14 millions de passagers issus de 105 pays. Le plus grand aéroport français se retrouve, en effet, à la 32e place de son top 100. En trois ans, les efforts pour améliorer la qualité de service ont payé puisqu’il a progressé de 62 places, passant de la 95e à la 33e ! Mais c’est loin de l’aéroport de Singapour, qui trône à la première place dans les deux classements.

Sept français parmi les aéroports de taille moyenne

L’UFC Que Choisir a, par ailleurs, noté les aéroports de taille moyenne, accueillant entre 3 et 15 millions de passagers par an. L’aéroport de Porto arrive premier avec une note de 16,5/20 mais sept français y figurent : Toulouse-Blagnac est classé 9e (14,3/20), Nice-Côte d’Azur 12e, Nantes-Atlantique 13e, Lyon-Saint-Exupéry 15e et Bordeaux-Mérignac 16e. Ces quatre aéroports ont particulièrement été bien notés pour le critère « sentiment de sécurité ». Marseille-Provence arrive 21e, « légèrement en retrait sur le critère des toilettes » et enfin, l’association souligne les efforts de Beauvais-Tillé qui améliore sa note.

* L’enquête de l’UFC Que Choisir sur la satisfaction des passagers a été menée en collaboration avec sept autres organismes consuméristes (Belgique, Espagne, Portugal, Italie, Danemark, Brésil et Australie) au dernier trimestre 2016 auprès de 11 273 personnes. Elles pouvaient jugées jusqu’à trois aéroports fréquentés au cours des douze derniers mois.