Achat d’une voiture bon marché, location, écoconduite… les astuces pour réduire son budget auto

Vous pouvez toujours essayer d’obtenir auprès de tout concessionnaire une ristourne. - © Ridofranz

La voiture reste un poste de dépenses qui s’envole vite. Stratégies pour s’en sortir à moindres frais.

Négocier un modèle neuf chez un concessionnaire

Vous pouvez toujours essayer d’obtenir auprès de tout concessionnaire une ristourne autour de 10 % par rapport au prix du catalogue, selon le modèle. Dans l’hypothèse d’une revente de votre véhicule ancien au vendeur, vérifiez que cette remise ne soit pas amputée d’un prix de reprise trop faible...

Les voitures de démonstration, avec seulement quelques kilomètres au compteur, donnent lieu à un plus gros rabais : autour de 15 %. Consultez les offres à prix bradés des grandes marques automobiles, par exemple sur peugeotwebstore.com (cliquer sur « Découvrez les véhicules en stock près de chez vous ») ou renaultshop.fr.

Passer par un mandataire

En Europe, le prix d’un même véhicule neuf hors taxes varie considérablement selon que le concessionnaire se situe en France ou dans le réseau de distribution d’un autre pays de l’Union européenne. En vertu de la libre circulation des biens, rien ne vous interdit d’acheter un véhicule hors de France.

Pour accéder à ce parc de véhicules importés d’Europe, adressez-vous à un mandataire, c’est-à-dire un intermédiaire, qui explorera le stock d’un vendeur d’un pays voisin et vous procurera ainsi une voiture neuve à un bon prix (aramisauto.com, auto-ies.com, autoplanet.fr, degrifcars.com, elite-auto.fr...).

Le courtier se rémunère grâce à une commission, mais la remise par rapport au même modèle neuf en France est d’au moins 10 %, voire 30 à 40 %.

Acheter une voiture d’occasion

Une voiture de collaborateur

Les salariés des constructeurs automobiles ont la possibilité d’acheter à un meilleur prix (généralement – 20 %) les voitures de la marque pour laquelle ils travaillent. Résultat, ils en changent fréquemment et revendent avant la décote qui survient fatalement après une année.

Les véhicules ont seulement quatre mois à un an, affichent moins de 10 000 km au compteur et bénéficient de la garantie du constructeur d’au moins un an. Vous trouverez ces annonces sur : collcit.com (voitures Citroën), clicpeugeot.com, toprenault.com, volkswagen.fr (rubrique Occasions/Véhicules collaborateurs), sur voiture-collaborateur.com, etc.

Une voiture de loueur

Les agences de location automobile, renouvelant leur parc fréquemment, offrent régulièrement à la vente des véhicules récents (trois à dix mois d’âge) à des prix très concurrentiels. Le kilométrage peut être important mais, en compensation, ces véhicules d’occasion sont révisés souvent et bénéficient de la garantie du constructeur restante. Rendez-vous sur :

  • avis-occasions.com,
  • europcar.fr/agences/achat-voiture-occasion,
  • hertz-occasions.fr
  • ou rentacar-vo.com.

Mettre son véhicule en location

Proposer sa voiture à d’autres particuliers est un moyen d’amortir le coût d’achat d’une automobile. Sur les plateformes drivy.com ou ouicar.com, vous pouvez louer votre véhicule lorsque vous ne vous en servez pas. Le tarif est fixé à la journée ou sur plusieurs jours. Lorsqu’un locataire se manifeste, vous disposez de vingt-quatre heures pour accepter ou refuser son offre. Les plateformes prennent environ 30 % de commission sur le prix indiqué.

De la même manière, lorsque vous voyagez, il est possible de laisser votre voiture en location à l’aéroport ou à la gare : non seulement vous économiserez le prix du parking, mais vous en retirerez de l’argent !

Inscrivez-vous gratuitement sur le site tripndrive.com, déposez votre voiture près de l’accueil de la plateforme et, si elle a été louée, vous recevrez le virement dans les sept jours après votre retour.

« L’écoconduite n’a que des avantages »

Jérôme Couaillier, responsable pédagogique de l’Automobile Club Prévention

« Rouler économique et écologique suppose d’être détendu au volant d’un véhicule correctement entretenu. Vérifiez également la pression des pneus une fois par mois, pour économiser votre consommation de carburant. Soyez calme au démarrage et adoptez une conduite souple en anticipant toujours ce qui va se passer, afin d’éviter d’avoir à freiner ou à accélérer brusquement. Les dix premiers kilomètres étant toujours les plus énergivores, redoublez de souplesse pour ménager carburant et mécanique. N’oubliez pas de changer de vitesse, non pas à l’oreille, mais lorsque le compte-tours affiche 2 500 tours/mn pour un moteur essence et 2 000 tours/min pour un diesel. Sur la route, utilisez le régulateur et le limiteur de vitesse dès que possible, pour conduire sans à-coup et stabiliser votre vitesse. N’oubliez pas qu’en respectant les limitations, vous économisez votre carburant ! »