Gardiens et concierges : la fin de l’obligation de réceptionner vos colis et recommandés

Gardiens et concierges : la fin de l’obligation de réceptionner vos colis et recommandés
Le gardien de votre immeuble ne sera bientôt plus tenu de réceptionner certains colis et les courriers recommandés avec avis de réception destinés aux occupants. - © Burhanuddin Helmi

Ces professionnels ne seront bientôt plus tenus de prendre les paquets et courriers remis contre signature ainsi que les colis les plus lourds ou volumineux destinés aux occupants d’un immeuble. 

Le gardien de votre immeuble ne sera bientôt plus tenu de réceptionner certains colis et les courriers recommandés avec avis de réception destinés aux occupants.

Les syndicats et les organisations patronales de la profession ont en effet conclu, le 29 mai dernier, un avenant à la convention collective des gardiens, concierges et employés d’immeuble.

Un surcroît de travail

Ils ont pris acte du surcroît de travail engendré par le « volume des colis déposés à la loge […], sans cesse croissant », en raison de l’expansion du commerce en ligne, selon le document.

Les paquets et recommandés avec accusé de réception nécessitant « une signature et, par là même, engag[ea]nt la responsabilité du salarié et de l’employeur », sont visés.

S’agissant des paquets n’imposant pas de signature, les gardiens ne seront plus obligés de réceptionner « les colis de plus de 30 kilos et/ou dont les cotes », c’est-à-dire l’addition de la longueur, de la largeur et de la hauteur, dépassent 2 mètres.

Un arrêté d’extension du ministère du Travail

Les mesures ne sont pas en encore en vigueur. Comme nous l’indique Christophe Grand, juriste à l’Association des responsables de copropriété (ARC), l’une des organisations patronales qui a conclu l’avenant, ce dernier ne pourra entrer en vigueur qu’au jour de la publication par la ministre du Travail d’un arrêté d’extension au Journal officiel. « Nous en ignorons à ce jour la date », a-t-il précisé.

Interrogé, le ministère du Travail n’a pas répondu à notre demande sur cette date.