Vents violents : les réflexes pour se protéger

Vents violents : les réflexes pour se protéger
Gare aux chutes d'objets divers en cas de vents violents. - © RobertHoetink

Branches arrachées, objets projetés, voitures déportées… Plus le vent souffle fort, plus les risques d’accidents sont grands. Voici les gestes à mettre en pratique pour rester en sécurité en cas de tempête.

Avec des vents atteignant jusqu’à 144 km/h, Météo France avait placé, mercredi 27 décembre, cinq départements du Sud-Ouest en vigilance orange pour vents violents : l’Ariège, la Haute-Garonne, les Landes, les Pyrénées-Atlantiques et les Hautes-Pyrénées. Si l’alerte a été levée, il est bon de rappeler les comportements à adopter pour se protéger en cas de rafales de vent.

Comme le rappelle Météo France, « un vent est estimé violent donc dangereux lorsque sa vitesse atteint 80 km/h en vent moyen et 100 km/h en rafale à l’intérieur des terres ». On parle de tempête à partir de 89 km/h. Lorsque ce phénomène météorologique survient, les dangers sont multiples : coupures d’électricité et de téléphone, branches d’arbres qui se rompent, arbres arrachés, véhicules déportés, toitures endommagées, circulation routière perturbée.

Anticipez les risques

Avant l’arrivée de la tempête, il est conseillé de :

  • ranger ou de fixer les objets susceptibles d’être endommagés ou emportés par le vent (tables, chaises, pots de fleurs…) ;
  • prévoir des moyens d’éclairage de secours en cas de panne d’électricité (lampes torches avec piles, bougies) ;
  • mettre à l’abri votre véhicule, vos animaux ;
  • élaguer les arbres proches de votre habitation.

Que faire lorsque la tempête survient ?

 

Si vous êtes chez vous :

En cas de vents violents, Météo France recommande :

  • de ne pas sortir, de nombreux projectiles pouvant être mis en mouvement par le vent : tuiles, branches, tôles, panneaux publicitaires…
  • de ne pas rester derrière les fenêtres, porte-fenêtre et dans les vérandas ;
  • de ne pas utiliser la cheminée, le conduit risquant d’être endommagé par le vent ;
  • de couper le courant électrique et le gaz et de débrancher les appareils multimédia et électroménager ;
  • de se tenir informé de l’évolution de la situation en consultant le site vigilance.meteo.france.com ou le fil twitter @VigiMeteoFrance.

Si vous vous trouvez à l’extérieur :

Les déplacements en voiture doivent être évités un maximum, y compris pour aller chercher vos enfants à l’école (ils seront pris en charge par le personnel pédagogique). Si vous êtes tout de même obligé de prendre votre voiture, évitez les secteurs boisés, limitez votre vitesse sur route et autoroute, et soyez vigilants face aux chutes possibles d’objets divers.

Si vous êtes bloqué dans votre voiture, arrêtez-vous sur le bas-côté de la route, loin des arbres et pylônes et allumez vos feux de détresse pour vous signaler aux automobilistes et aux secours.

Si vous êtes à pied, ne vous promenez pas en forêt ou sur le littoral et soyez vigilants face aux possibles chutes d’objets divers.

Que faire après la tempête ?

Une fois que le vent s’est calmé, faites un constat des dégâts :

  • si des branches risquent de tomber ou si la toiture est endommagée, faites appel à un professionnel ;
  • en cas de dégâts matériels, contactez votre assureur et prenez des photos afin d’estimer le sinistre.

Dans la rue, en cas de fil électrique tombé au sol ou accroché à un arbre, surtout n’y touchez pas.

Par ailleurs, en cas de coupure d’électricité de plus de 24h, ne consommez pas les aliments du réfrigérateur et du congélateur.