Vacances : cinq aides financières pour partir

Vacances : cinq aides financières pour partir
Un adulte sur deux et un enfant sur trois seraient privés de vacances en France. - © olesiabilkei

Chaque année, 22 millions de Français, dont 3 millions d’enfants, ne partent pas en vacances en France. Dossier familial fait le point sur cinq dispositifs qui aident les enfants, familles modestes, jeunes ou seniors à prendre des congés.

Depuis mardi, une campagne sur le droit aux vacances pour le plus grand nombre a été lancée par trois organismes de l’économie sociale et solidaire. La Jeunesse au plein air (JPA), l’Union nationale des associations de tourisme et de plein air (Unat) et Solidarité laïque veulent alerter les élus et le grand public sur une situation qui s’aggrave : 36 % de la population française ne part pas en congés, cela représente un adulte sur deux et un enfant sur trois. Une privation de vacances qui touche principalement les ménages modestes (50 % des enfants des familles d’ouvriers ne partent pas) et les personnes en situation de handicap (33 %).

L’objectif de la campagne est de faire reconnaître le départ en vacances comme un véritable enjeu social. Elle prend la forme d’une vidéo en ligne et d’une pétition à retrouver sur le site Internet, www.droitvacances.fr. Cette action est l’occasion de rappeler différents dispositifs d’aide au départ en vacances existants.

L’aide aux vacances en famille (AVF) de la Caf

L’AVF des Caisses d’allocations familiales s’adresse aux familles modestes, percevant au moins une prestation familiale (allocations familiales, etc.) et ayant au moins un enfant à charge. Les familles sont normalement informées en début d’année de leur droit à prétendre à cette aide et des démarches à effectuer pour en bénéficier.

Cette subvention est octroyée uniquement pour la location d’un gîte, camping ou centre de vacances situé en France métropolitaine et partenaire du dispositif Vacaf. Le montant de l’aide dépend du quotient familial établi par la Caf.

Notez que l’aide est directement déduit du montant du séjour. Pour plus de détails, lisez notre article « Vacances : avez-vous pensé à l’aide de la Caf ? ».

L’aide aux vacances enfants (AVE) de la Caf

Cette aide est accordée aux familles allocataires sous conditions de ressources. Elle permet à un enfant de partir en colonie de vacances ou en camp pendant les vacances scolaires sur toute la France. Les séjours sont organisés par un centre agréé Vacaf, l’organisateur assure le transport aller-retour jusqu’au séjour. L’aide est directement déduit du montant du séjour. Pour avoir plus d’informations, consultez le site www.vacaf.org.

Les chèques-vacances

Chaque année, de nombreux Français profitent des chèques-vacances pour partir en vacances, en week-end ou payer des sorties de loisir. Ils sont distribués sur la base de critères sociaux aux salariés et aux agents de la Fonction publique. Pour plus de détails, lisez notre article « Les chèques-vacances séduisent toujours plus de salariés ».

Une aide pour les 18-25 ans

L’Agence nationale pour les chèques-vacancespropose aux jeunes de 18 à 25 ans, sous conditions de ressources, une aide de 150 € maximum pour partir en vacances en France ou en Europe dans le cadre d’un de ses séjours. Ce coup de pouce représente jusqu’à 50 % du prix du séjour. Le reste à charge minimum est de 50 €. Retrouvez plus d’infos dans notre article « Jeunes de 18 à 25 ans : une aide financière de 150 € pour partir en vacances ».

Attention, le programme est suspendu momentanément depuis le 28 février.

Le programme « Seniors en vacances »

Créé en 2007 par l’Agence nationale pour les chèques-vacances, ce dispositif permet aux retraités de 60 ans et plus non imposables de bénéficier de séjours tout compris (hors transport) en France mais aussi en Europe à un tarif préférentiel. L’aide financière peut représenter jusqu’à 50 % du coût du séjour. Les bénéficiaires peuvent être accompagnés de leur conjoint, de l’aidant familial ou professionnel ou d’un jeune de moins de 18 ans. Rendez-vous sur le site de l’ANCV pour vous inscrire.