Sapin de Noël : s’en débarrasser comme il faut

Sapin de Noël : s’en débarrasser comme il faut
Abandonner son sapin sur la voie publique est passible d’une amende de 150 euros. - © azur13

Points de collecte, ramassage à domicile, replantage ou encore dépôt en magasin, les solutions ne manquent pas pour éviter le dépôt sauvage sur le trottoir.

Chaque année, plus de 6,5 millions de sapins de Noël sont vendus en France, dont 5,3 millions d’arbres naturels, selon l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe). Mais ne vous avisez pas d’abandonner votre sapin sur le trottoir ou en forêt une fois les fêtes terminées, c’est absolument interdit. Plutôt que de risquer une amende de 150 €, voici comment s’en débarrasser proprement.

Les déchetteries

Attention, toutes les déchetteries n’acceptent pas les déchets verts. Vérifiez sur le site Internet de votre commune.

Les points de collecte en ville

De nombreuses villes aménagent des points de collecte dans les parcs et jardins publics de fin décembre à mi-janvier. Paris en compte par exemple 164 ouverts jusqu’au 28 janvier 2018. Les sapins naturels déposés doivent être dépourvus de décorations, non floqués et sans sac plastique. Une fois ramassés, ils sont broyés et recyclés. Les résidus sont utilisés comme paillage sur les massifs de la ville.

Les collectes à domicile

Certaines municipalités comme Le Havre ou Dijon mettent en place un service de collecte à domicile. Dans ce cas, le sapin doit être déposé sur le trottoir à la date du passage du camion. Pour savoir si votre commune propose ce dispositif, rendez-vous sur son site Internet.

Rapporter son sapin en magasin

L’enseigne Truffaut offre un bon d’achat de 10 € aux clients titulaires de la carte de fidélité qui rapportent leur sapin naturel avant le 1er février 2018. L’arbre (hors Picea excelsa d’1m à 1m50) doit avoir été acheté dans l’un des magasins du groupe entre le 24 novembre et le 24 décembre. Le bon est valable jusqu’au 28 février 2018 dès 30 € d’achat. Pour chaque sapin rapporté, un arbre est planté en France. En huit ans, 140 000 ont été plantés en France.

Opération analogue chez Botanic. Tout sapin naturel, en pot ou coupé, hors sapins floqués, givrés ou glacés, acheté dans l’une des jardineries et rapporté avant le 1er février 2018 donnera droit à un bon de 10 € à utiliser dans un délai de trente jours à partir de 50 € d’achat. Tous les arbres ramenés sont recyclés en paillage ou en compost vert.

Autre possibilité à envisager l’an prochain : passer par les sites Internet My Little Sapin ou Treezmas qui, une fois les fêtes passées, récupèrent l’arbre acheté en ligne pour le replanter.

Replanter son sapin

Si vous avez un jardin, pourquoi ne pas le replanter ? Cette solution n’est toutefois possible que si vous l’avez acheté dans un pot qui laisse les racines intactes. Il faut également qu’il n’ait pas trop souffert de la chaleur pendant le temps passé dans votre salon.

Un bon moyen de savoir si votre sapin peut être planté : secouez-le, si les aiguilles ne tombent pas, il est prêt. La meilleure période pour le replanter se situe entre le mois de janvier et le mois de mars, lors de la bonne reprise des résineux en motte.

Si cette année il a trop séché, voici comment prendre soin du prochain arbre de Noël afin de pouvoir le replanter par la suite :

  • éviter de chauffer la pièce où il se trouve à plus de 18 degrés ;
  • l’installer à distance des sources de chaleur ;
  • brumiser ses aiguilles.