Fêtes de Noël : la Répression des fraudes renforce ses contrôles jusqu’à début 2018

Fêtes de Noël : la Répression des fraudes renforce ses contrôles jusqu’à début 2018
Dans le cadre de sa précédente opération « Fin d’année », les enquêteurs de la DGCCRF ont fait plus de 11 000 visites. - © EasyBuy4u

La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes accroît sa surveillance dans les « secteurs économiques concernés » par les fêtes.

Face à la frénésie d’achats qui saisit de nombreux Français à l’occasion des fêtes de Noël, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) a lancé lundi 6 novembre la nouvelle édition de son opération « Fin d’année ». Jusqu’au 12 janvier 2018, les agents doivent procéder à « des contrôles renforcés de l’ensemble des secteurs économiques concernés » par ce pic de consommation, annonce cette administration du ministère de l’Economie et des finances dans un communiqué.

Ainsi, en amont des fêtes, les enquêteurs vont agir particulièrement « auprès des fabricants, des grossistes et des importateurs de produits alimentaires et non alimentaires », comme les arbres de Noël, les jouets et les décorations. Les secteurs de l’organisation de voyages ou de soirées de réveillon vont aussi faire l’objet d’une surveillance renforcée.

Par la suite, à l’approche des fêtes et durant cette période, « les vérifications porteront davantage sur les métiers de bouche qui proposent des denrées alimentaires festives, notamment des produits sensibles ou onéreux », comme le foie gras.

Les points de vigilance des denrées alimentaires

S’agissant des denrées alimentaires, les agents de la DGCCRF vont être vigilants notamment sur :

  • l’hygiène des manipulations et le comportement du personnel ;
  • la propreté ;
  • l’état des matières premières (conditions d’entreposage état de fraîcheur, respect des dates limites d’utilisation, etc.) ;
  • la conservation des étiquetages des produits déconditionnés ;
  • le respect des températures réglementaires (denrées froides et denrées chaudes) ;
  • la formation du personnel aux règles générales d'hygiène des aliments et à leur application ;
  • la sécurité du consommateur concernant les process, les technologies alimentaires et le risque environnemental.

Plus de 11 000 visites

Dans le cadre de la précédente opération « Fin d’année », les enquêteurs de la DGCCRF ont fait plus de 11 000 visites. Ces contrôles ont donné lieu à 1 140 suites administratives et à 790 suites pénales.