Compagnies aériennes : la liste noire à connaître

Compagnies aériennes : la liste noire à connaître
La Commission européenne a actualisé sa liste noire des compagnies aériennes. - © ipopba

La Commission européenne a actualisé sa liste des transporteurs faisant l’objet d’une interdiction ou de restrictions d’exploitation dans l’UE.

La Commission de Bruxelles a publié le 9 décembre sa nouvelle liste des transporteurs faisant l’objet d’une interdiction ou de restrictions d’exploitation dans l’Union européenne (UE).

193 compagnies interdites

190 compagnies n’ont pas le droit d’exploiter des vols dans l’UE « en raison d’un manque de supervision de la sécurité par les autorités de l’aviation » dont elles dépendent, explique la Commission européenne dans un communiqué.

  • Dix-huit Etats sont en cause : Afghanistan, Angola, Bénin, République du Congo, République démocratique du Congo, Djibouti, Guinée équatoriale, Erythrée, Gabon, Indonésie, République kirghize, Liberia, Libye, Mozambique, Népal, Sao Tomé-et-Principe, Sierra Leone et Soudan.

En dehors de ces pays, trois compagnies sont interdites :

  • Iran Aseman Airlines (Iran) ;
  • Iraqi Airways (Irak) ;
  • Blue Wing Airlines (Suriname).

« À la faveur de cette nouvelle mise à jour, toutes les compagnies aériennes certifiées au Kazakhstan ont été retirées de la liste, compte tenu des nouveaux progrès réalisés par ce pays en matière de sécurité aérienne », précise la Commission de Bruxelles.

Des restrictions d’exploitation pour six compagnies

La Commission européenne a décidé des mesures de restriction à l’encontre de six transporteurs. Ces compagnies ont seulement la possibilité d’exploiter des vols à destination de l’UE avec certains avions :

  • Afrijet et Nouvelle Air Affaires SN2AG (Gabon) ;
  • Air Koryo (République populaire démocratique de Corée) ;
  • Air Service Comores (Comores) ;
  • Iran Air (Iran) ;
  • TAAG Angola Airlines (Angola).