Les tarifs réglementés du gaz vont augmenter de 2,6 % en mars

Les tarifs réglementés du gaz vont augmenter de 2,6 % en mars
Le 1er février, les tarifs réglementés du gaz ont reculé en moyenne de 0,56 % hors taxes et contribution tarifaire d’acheminement. - © straga

C’est ce qu’indique le quotidien « Le Figaro ». Les tarifs réglementés avaient diminué de 0,56 % en moyenne le 1er février.

Les tarifs réglementés du gaz pratiqués par l’opérateur Engie (ex-GDF Suez) vont augmenter de 2,6 % en mars, a indiqué le quotidien Le Figaro dimanche 12 février.

Engie a transmis une demande de révision de ses tarifs à la Commission de régulation de l’énergie (CRE), qui doit vérifier, comme elle le fait chaque mois, la conformité du barème proposé avec la formule tarifaire fixée par un arrêté du 24 juin 2015.

Interrogés par Dossier Familial, Engie et la CRE n’ont ni confirmé ni démenti l’information. « L’objectif [de la révision des tarifs], c’est de couvrir nos coûts », nous explique l’opérateur. La commission précise elle que son « collège doit délibérer la semaine prochaine » concernant les tarifs applicables en mars.

Une baisse moyenne de 0,56 % en février

Le 1er février, les tarifs réglementés du gaz ont en moyenne reculé de 0,56 % hors taxes et contribution tarifaire d’acheminement, après une hausse de 2,3 % en janvier dernier. Depuis début 2015, ils ont diminué en moyenne de 12,5 %.

Les particuliers abonnés à Engie ont la possibilité de choisir une offre reposant sur les tarifs réglementés ou les prix de marché. Les clients des autres opérateurs peuvent seulement souscrire un contrat à prix de marché.