Chèque énergie : comment ça marche ?

Chèque énergie : comment ça marche ?
Le chèque énergie peut vous aider à régler plusieurs types de dépenses, notamment d’électricité. - © Stadtratte

Le dispositif a remplacé le 1er janvier les tarifs sociaux de l’électricité et du gaz. Vous recevez votre chèque si vous remplissez les conditions de ressources exigées.

Vous craignez d’avoir des difficultés à régler vos factures d’électricité ? Vous avez peut-être reçu un chèque énergie pour vous aider. La distribution de ce document doit s’achever à la fin du mois d’avril. Le dispositif a pris la suite le 1er janvier des tarifs sociaux du gaz et de l’électricité, après une expérimentation dans les Côtes-d’Armor, l’Ardèche, l’Aveyron et le Pas-de-Calais, jugée concluante par le ministère de la Transition écologique et solidaire.

Comment le chèque énergie est-il attribué ?

Deux paramètres sont pris en considération : le niveau de vos ressources et la composition de votre foyer.

Vous n’avez aucune démarche à accomplir pour obtenir le chèque énergie. Le ministère de la Transition écologique et solidaire calcule, en fonction de votre revenu fiscal de référence (RFR) transmis par le fisc, le montant de votre chèque, compris entre 48 et 227 €. Le chèque énergie est attribué aux ménages dont le revenu fiscal de référence ne dépasse pas 7 700 € par an pour une personne seule. Le plafond est de 11 550 € pour un couple. Il faut ensuite rajouter 2 310 € par enfant ou personne à charge dans le foyer.

Exemple :

Un couple vit en concubinage avec deux enfants. Le revenu fiscal de référence (RFR) inscrit dans son avis de situation déclarative s’élève à 11 000 €. La famille a droit à un chèque de 227 €.

Vous pouvez vérifier si vous êtes éligible sur chequeenergie.gouv.fr, le site consacré à cette aide.

Quelles dépenses le chèque énergie vous permet-il de régler ?

Le dispositif vous permet de régler :

  • vos factures d’énergie ou de combustible (électricité, gaz naturel ou de pétrole liquéfié, fioul domestique, bois, etc.) ;
  • votre charges de chauffage incluses dans votre redevance, si vous habitez dans un logement-foyer ;
  • certains travaux de rénovation énergétique.

Vous ne pouvez en revanche payer aucune dépense de carburant avec votre chèque énergie.

Comment utiliser le chèque énergie ?

Pour régler votre facture d’énergie, il suffit d’envoyer le chèque à votre fournisseur par courrier. Sans attendre votre prochaine facture, vous pouvez lui expédier le chèque dès que vous le recevez. Le montant sera directement crédité sur votre compte client. Joignez-y une copie d’un document de votre fournisseur, comme une facture ou un échéancier, mentionnant votre numéro de client. Indiquez ce numéro au dos du chèque.

Vous pouvez aussi procéder au paiement en ligne de votre facture d’électricité ou de gaz naturel, sur chequeenergie.gouv.fr.

Vous avez la faculté de demander que le montant soit automatiquement déduit de votre facture pour les années à venir.

Pour un achat de combustible, vous pouvez transmettre le chèque à votre fournisseur.

Si vous habitez dans un logement-foyer, remettez votre chèque au gestionnaire. Le montant sera déduit de votre prochaine redevance.

Enfin, pour les travaux, si ces derniers « sont réalisés avant le 31 mars de l’année suivant la date d’envoi du chèque, vous payez directement votre facture » avec le document, précise la plateforme consacrée à l’aide. Vous avez la possibilité de « conserver la valeur de votre chèque énergie en vue du financement de travaux que vous engagerez plus tard ».

Pour toutes les dépenses visées, votre chèque est valable jusqu’au 31 mars 2019.