Assurance ski : faut-il prendre une carte neige ?

Assurance ski : faut-il prendre une carte neige ?
Vérifiez vos assurances avant de partir au ski. - © AkilinaWinner

Les vacances aux sports d'hiver approchent, vous redoutez l’accident, et vous vous demandez s’il faut prendre une assurance ski ? Eh bien pas nécessairement !

Elle n’est pas toujours indispensable car il y a fort à parier que vous soyez déjà en partie ou totalement couvert grâce à votre assurance multirisque habitation, votre mutuelle santé ou les assurances liées à votre carte bancaire. Relisez vos contrats avant de partir !

Les avantages d’une assurance ski

Cette assurance vendue au bas des pistes est tentante : à partir d’environ 15 € par personne et par semaine, comme par exemple le carré neige, elle vous protège contre les conséquences financières d’un accident. Elle peut inclure une assistance rapatriement, une indemnisation des frais de secours ou le remboursement des frais médicaux qui ne seront pas pris en charge par votre mutuelle. Selon la formule, le matériel cassé ou volé peut être remplacé.

La licence Carte Neige loisir délivrée qui comprend une adhésion annuelle à un club de la Fédération française de ski vous couvre pendant toute la saison (du 15 octobre 2016 au 14 octobre 2017) contre tous les risques liés à la pratique du ski sur piste et même hors-piste. Pour un adulte, elle coûte de 35 à 54,25 €, selon la formule.

Vérifier ses autres assurances

Les assurances ski ne sont pas toujours nécessaires. Certaines garanties peuvent être déjà comprises dans l’assurance multirisques habitation (MRH) comme l’assistance et le rapatriement en cas d’accident. Et si vous blessez un autre skieur, c’est la garantie des accidents de la vie (GAV) ou votre assurance individuelle accident qui prendra en charge les frais. Aussi, avant votre départ au ski, relisez les conditions générales de votre ou vos contrats. Attention, parfois le ski hors-piste est exclu, et souvent le matériel cassé ou volé n’est pas remboursé.

Les assurances liées à la carte bancaire 

Relisez les garanties associées à vos cartes de paiement. Les cartes classiques couvrent les secours en cas d’accident sur les pistes jusqu’à certains plafonds. Aux cartes haut de gamme (gold, premier) sont associées des garanties d’assistance et de secours sans plafond, d’un dédommagement du matériel de ski cassé ou volé ou encore le remboursement des forfaits de ski et des cours de ski non utilisés en cas d’accident, à condition d’avoir réalisé ces achats avec cette carte !

Elle couvre aussi la responsabilité civile pour les dommages causés aux autres et une assistance juridique en cas de litige. Pour connaître toutes ces garanties, consultez les conditions d’assurance et d’assistance de votre carte auprès de votre banque ou de la société éditrice (Mastercard, Visa…).

Comment se faire rembourser les soins

Les dépenses de soins médicaux seront couvertes en partie par le régime général et complétées par votre mutuelle si vous en détenez une.

La garantie des accidents de la vie (GAV) intervient aussi après remboursement des frais médicaux en cas d'incapacité temporaire voire d'invalidité. Attention, le ski hors-piste est souvent exclu.

Vous avez souscrit une assurance scolaire 

Si vous avez souscrit une assurance scolaire pour vos enfants, ils sont protégés pour leur activités extra-scolaires y compris pour la pratique du ski (sauf hors-piste). Ils sont donc couverts s’ils se blessent ou s’ils blessent quelqu’un.