Conduite accompagnée : ce qu'il faut savoir

Conduite accompagnée : ce qu'il faut savoir

En 2011, 190 628 permis de conduire ont été délivrés via la filière de l’apprentissage anticipé de la conduite (AAC), souvent appelé "conduite accompagnée". Adolescents et parents trouvent dans cette démarche un terrain pour se retrouver.

Généralisé depuis 1989, l'apprentissage anticipé de la conduite est un vrai succès. Les chiffres sont révélateurs : au premier passage, le taux de réussite à l'examen atteint quasiment 69,5 % dans le cadre de l'apprentissage anticipé de la conduite, alors que la technique classique n'offre qu'une chance sur deux de réussite au premier examen.

La réforme de 2009 a toutefois permis une amélioration du taux de réussite de la technique classique. L’épreuve du permis est désormais basée sur un bilan de compétence et non plus sur un relevé d’erreurs. Le taux de réussite de l’épreuve de conduite a ainsi franchi pour la première fois le seuil des 60 % (60,25 %) en juillet 2010.

Plus important encore, les enquêtes faites par les assureurs tendraient à prouver que la conduite accompagnée diminue le risque d'accident chez les jeunes conducteurs !

L'apprentissage anticipé de la conduite (AAC)

L'élève doit avoir entre 16 ans et 18 ans, avoir l’accord des parents et de l’assureur du véhicule, et, posséder l’attestation scolaire de sécurité routière (ASSR) de niveau 2 ou l’attestation de sécurité routière (ASR).

Le tuteur doit être titulaire du permis depuis au moins cinq ans sans avoir commis d’infraction grave et avoir fait une demande d'extension d'assurance.

Titulaire du code, le candidat devra suivre une formation initiale de vingt heures en auto-école, conduire 3 000 km et participer à deux rendez-vous pédagogiques avec son tuteur.

Comment s'y prendre ?

Apprendre à conduire à quelqu'un, c'est d'abord accepter de donner (beaucoup) de son temps. Il faut également diversifier les trajets proposés : courts ou longs, par temps sec ou humide, en ville, sur route ou autoroute, de nuit comme de jour. Indispensables également, le calme et la confiance.

Mieux vaut garder son sang-froid et proposer une discussion après la séance de conduite pour ne pas distraire le jeune conducteur. Pour lui permettre de progresser dans sa pratique, les conseils doivent être avisés, jamais dévalorisants, et le tuteur doit continuer à conduire correctement et montrer le bon exemple.

La conduite accompagnée est une démarche intéressante au niveau familial. Outre le succès de l'enfant, le tuteur - père, mère, grand frère… - se trouve conforté dans son rôle de pédagogue. La réussite touche aussi bien le parent enseignant que le jeune conducteur. À condition que chacun y mette du sien, l'apprentissage anticipé de la conduite (AAC) a donc de réelles répercussions sur les relations.

Autre article : Permis de conduire : connaître son solde de points

7 RÉACTIONS À L'ARTICLE
Par RETOUR Mercredi 05 novembre 2014
Désormais il n'est plus pensable de dissocier la conduite et le code.

D apres votre article,il faut avoir le code pour commencer les 20h de conduite.Etant dans la profession je peux vous affirmer que cela est FAUX. Les 20h de conduite peuvent etre prises tout de suite et surtout avant l examen du code. De plus les résultats au code sont meilleurs car l éléve a suivi l ensemble de sa formation. Désormais il n est plus pensable de dissocier la conduite et le code car l examen theorique est basé sur le comportement du conducteur et il faut rencontrer des situations pratiques pour repondre facilement a ce questionnaire. Finis le bachotage..... Le code comme la conduite ce n est pas un coup de chance....... CORDIALEMENT

Par di974 Samedi 09 août 2014
Bonjour,ou puis-je trouver

Bonjour,ou puis-je trouver cette affirmation danilas ? car je suis très étonné de cela ,cela m'interesse beaucoup.
Peut-on se présenter au code avant les 16 ans ? merci d'avance.Cordialement

Par danilas Mardi 15 juillet 2014
Apprendre à. Conduire

En réalité il n'y a pas d'âge légal pour conduire une voiture dés lors que le véhicule a un frein a main central et que la personne qui accompagné la conduite a plus de 3 ans de permis de conduire et plus de 28 ans!c'est ecrit en toutes lettres dans le code de la route!

Par Marcelin Jaouen Samedi 04 août 2012
Pourquoi ne pas aller au delà des 18 ans ?

Bonjour,
Il est surprenant de constater que l'on autorise un jeun de 16 ans, accompagné de son père ou de sa mère, à prendre le volant pour ensuite lui interdire dès l'âge de 18 ans la même pratique, alors que l'on sait parfaitement que la majorité des jeunes commencent à penser au permis de conduire à partir de 18 ans : avant ,il ont autrechose à faire que de conduire !
Il y a là une incitation commerciale, mal saine, à consommer de la " bagnole" , dès l'âge de 16 ans, bien plus qu'un désir de formation des jeunes.
Si le but était de faciliter la formation des jeunes, la logique voudrait que l'on prolonge, au moins jusqu'à 25 ans, l'âge de formation "conduite accompagnée"car nos jeunes en on souvent besoin pour pouvoir acceder à un emploi à ce moment là, et en outre, ils sont un peu plus murs.
Cela serait d'autant plus logique, puisqu'ils n'ont pas les moyens de s'offrir le permis, et leur parents, de moins en moins.
Evidemment, ma demande ne prend pas en compte le désir des auto-écoles qui est celui de voir les jeunes passer entre leurs mains afin de leur soutirer le peu de moyens qu'ils ont à leur disposition.
Conclusion : la conduite accompagnée est avant tout une action commerciale bien plus qu'une volonté d'aider les jeunes à prendre leur envol.
Cordialement
Marcelin Jaouen

Par emptyv Jeudi 29 avril 2010
[...]
Il doit avoir conduit 3.000 km minimum accompagné d'un adulte titulaire du permis B depuis au moins cinq ans, donc âgé d'au moins 23 ans. Il est possible pour l'élève d'avoir plusieurs accompagnateurs dans ou hors du cadre familial.
Source:
http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F2826.xhtml
Votre pseudonyme apparaîtra en signature de votre réaction.
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.


Règles de conduite

  • Tous les propos contraires à la Loi sont proscrits.
  • La publicité commerciale n'est pas autorisée.
  • En réagissant à cet article, vous autorisez la publication en ligne de votre contribution.
  • Une orthographe et une mise en page soignées facilitent la lecture : évitez majuscules et abréviations, pensez aux accents.
* Champ obligatoire