Le taux du livret A va-t-il baisser ?

Le taux du livret A va-t-il baisser ?
La réforme du calcul du taux du livret A a été engagée par François Villeroy de Galhau, gouverneur de la Banque de France - ©Philippe Wojazer

Les pouvoirs publics veulent modifier le calcul du taux du livret A. La réforme ne devrait pas entrer en application avant l’été 2017.

Selon le quotidien Les Echos du 7 novembre, Bercy étudie une réforme du calcul du taux du livret A. Ses contours seront dévoilés le 9 novembre.

Car la formule actuelle de calcul du taux n’est pas adaptée à la baisse des taux d’intérêts (les taux courts sont négatifs).

Depuis août dernier, le taux du livret A est de 0,75 %.

Il est revu deux fois par an (le 1er février et le 1er août) et calculé en prenant soit l'inflation hors tabac à laquelle on ajoute 0,25%, soit la moyenne des taux de marché (Eonia et Euribor) plus le taux d'inflation. L'option la plus favorable est retenue. Invoquant des circonstances exceptionnelles, la Banque de France est habilitée à déroger au calcul automatique. Dans ce cas, il incombe à l’exécutif de prendre la décision finale sur la fixation du taux.

Mise en place en 2008 afin de décorréler la rémunération du livret A de la volonté politique, la formule automatique n’a été appliquée que trois fois en huit ans. Dans la majorité des cas, le gouvernement a choisi de s’en écarter pour préserver l’épargne populaire », avance Les Echos.

Cette politique pénalise les acteurs du logement social, qui financent leurs constructions grâce aux fonds du livret A.

Une formule au plus proche de l'inflation

Les Echos ne dévoile pas la nouvelle formule de calcul, mais d’après une source, citée par le quotidien économique, « il s’agit de fixer le taux du livret A au plus près du niveau de l’inflation ».

La nouvelle formule ne devrait pas s’appliquer avant juillet 2017, le gouverneur de la Banque de France ayant demandé à l’Etat de laisser le taux de 0,75 % inchangé au 1er février 2017.