Impôts : à combien de parts avez-vous droit en 2017 ?

La déclaration d’impôts des travailleurs indépendants
Le nombre de parts dépend essentiellement du nombre d'enfants à votre charge. - © Akurtz

Le nombre de vos parts résulte de votre situation familiale et des personnes dont vous avez fiscalement la charge. Un paramètre indispensable pour évaluer votre impôt 2017.

L’impôt est calculé par foyer fiscal. Il tient compte des revenus de chaque personne qui le compose ainsi que des personnes considérées comme étant fiscalement à charge : enfants mineurs, enfants majeurs rattachés et personnes hébergées titulaires de la carte d’invalidité. Pour calculer le montant de l’impôt à payer, le revenu global du foyer fiscal est divisé par un nombre de parts de quotient familial. Ce dernier dépend de votre situation de famille, selon que vous êtes célibataire, marié, pacsé, en couple ou parent isolé, et du nombre de personnes à votre charge.

Le calcul des parts au cas par cas

  • Une personne célibataire ou vivant en couple sans être mariée ni pacsée a le droit à une part de quotient familial tandis qu’un couple marié ou pacsé bénéficie de deux parts.
  • Les deux premiers enfants à charge, qu’ils soient mineurs ou majeurs rattachés au foyer fiscal de leurs parents, donnent droit à une demi-part supplémentaire. Puis chaque enfant à partir du troisième procure une part entière. En cas de garde alternée, le fisc accorde 0,25 part au titre de chacun des deux premiers enfants à chacun des parents et une demi-part pour chaque enfant à partir du troisième.
  • Les personnes qui hébergent gratuitement sous leur toit une personne titulaire de la carte d’invalidité peuvent également la compter en tant que personne à charge, avec ou sans lien de parenté. À la clé, une part supplémentaire. Cas particulier : les personnes veuves ayant un ou plusieurs enfants à charge ont droit au même nombre de parts qu’un couple marié ayant à sa charge le même nombre d’enfants ; peu importe que les enfants soient issus ou non de leur union avec leur conjoint ou partenaire de pacs décédé.