Impôts 2018 : vérifiez bien votre déclaration de revenus préremplie

Impôts 2018 : vérifiez bien votre déclaration de revenus préremplie
Les contribuables vont bientôt recevoir leur déclaration de revenus 2017 ou pouvoir consulter ce document en ligne. - © BartekSzewczyk

Un dysfonctionnement affecte l’exactitude des données figurant dans certaines déclarations. Les contribuables doivent être vigilants.

Les contribuables vont bientôt recevoir leur déclaration de revenus 2017 ou pouvoir consulter ce document en ligne. Mais, plus encore que les années précédentes, votre déclaration préremplie par l’administration fiscale est susceptible de contenir des erreurs.

Un dysfonctionnement, révélé par Le Canard enchaîné dans son édition du mercredi 4 avril, affecte l’exactitude des informations inscrites dans certains de ces documents.

« Depuis le 1er janvier 2017, les entreprises sont tenues de remplir la déclaration sociale nominative (DSN), en remplacement de la déclaration annuelle des données sociales (DADS-U) », explique à Dossier Familial un porte-parole de la Direction générale des finances publiques (DGFiP). Cette administration de Bercy s’appuie sur ces informations pour remplir les déclarations au titre de l’impôt sur le revenu.

« L’année 2017 étant l’année de transition, certains déclarants ont été autorisés à utiliser encore l’ancien système », poursuit notre interlocuteur, justifiant ainsi les « confusions qui ont conduit à ce que 2,7 millions de données de type salaire soient parvenues avec retard à la DGFiP ». Le Canard enchaîné évoque un « bug » du « logiciel […] chargé d’alimenter le fisc » en informations « sur les contribuables ».

« Le 22 mars à 15 h 30 – heure limite pour rédiger la déclaration de revenus préremplie à envoyer aux contribuables – la DGFiP n’avait » obtenu « que les trois quarts des renseignements dont elle avait besoin », raconte l’hebdomadaire satirique.

Un courrier pour compléter les « déclarations papier »

« Les déclarations papier, déjà imprimées, peuvent avoir une information manquante. Les contribuables concernés recevront donc une lettre » mentionnant les montants exacts, précise le porte-parole de la DGFiP sollicité.

Mais « cette situation est sans incidence pour les déclarations sur Internet, qui seront mises en ligne à partir de la mi-avril normalement », assure notre source.

Le fisc n’est nullement tenu par la déclaration préremplie. C’est « un service qu’offre l’administration fiscale aux usagers en l’état des informations qu’elle détient ou qui lui sont transmises par des tiers (employeurs, caisses de retraites, Pôle emploi, banques...) », rappelle le porte-parole de la DGFiP interrogé.

Vérifiez donc avec soin les montants inscrits dans votre déclaration préremplie. Par exemple, si vous êtes salarié, vous pouvez consulter le salaire net imposable ou fiscal indiqué dans votre fiche de paye. Votre dernier bulletin de paye de l’année 2017 fournit le net imposable cumulé.

Vous êtes invité à modifier les montants en cas de nécessité.

Si vous constatez une erreur après avoir validé et transmis votre déclaration, vous avez la possibilité de faire une correction.

En cas de minoration de vos revenus définitivement déclarés, vous risquez un redressement fiscal.