Impôts 2017 : ne confondez pas les avantages liés à la garde d'enfants

Problèmes de dos : les enfants aussi
Impôts 2017 : ne confondez pas les avantages liés à la garde d'enfants - ©KatarzynaBialasiewicz

La garde d’enfant ouvre droit à des avantages fiscaux. Mais il convient de bien distinguer la garde d’enfant au domicile de celle qui s’exerce à l’extérieur du domicile. Les deux dispositifs ne fonctionnent pas de la même façon.

Ne confondez pas l’avantage fiscal accordé au titre de la garde d’enfant dans une crèche, un centre de loisirs ou chez une assistante maternelle et celui octroyé en cas de garde d’enfant à votre domicile. Le taux du crédit d’impôt est le même (50 %), mais le plafond des dépenses retenues diffère (voir tableau, ci-dessous).

En conséquence, ce n’est pas la même case à remplir dans la déclaration de revenus.

Attention, le premier avantage n’est accordé que si l’enfant est à votre charge et a moins de 6 ans au 1er janvier de l’année d’imposition. Pour la déclaration établie en 2017, il doit donc être né en 2010 ou plus tard.

Dans les deux cas, n’oubliez pas de déduire de vos frais les aides versées par la Caf ou votre comité d’entreprise (ou votre entreprise).

Garde d’enfant :  à quel avantage fiscal avez-vous droit ?

Dépenses

Caractéristiques

Taux

Plafond de dépenses annuelles retenues

Type d’avantage (1)

Case à remplir ou à vérifier sur votre déclaration

Plafonnement global de 10 000 €

GARDE D'ENFANT À L'EXTÉRIEUR DU DOMICILE

 

 

 

 

 

 

Frais de garde des enfants de moins de 6 ans

Garde assurée à l’extérieur du domicile par une assistante maternelle agréée ou un établissement d’accueil pour des enfants de moins de 6 ans.

50 %

2 300 € par enfant (la moitié en cas de garde alternée)

C

7GA à 7GG

Oui

GARDE D'ENFANT AU DOMICILE

 

 

 

 

 

 

Services à la personne. Emploi d’un salarié à domicile

Services à domicile répondant à vos besoins courants : garde d’enfants, soutien scolaire, entretien du logement, jardinage, assistance aux personnes fragiles, prestations informatiques... L’avantage fiscal est accordé que vous employiez directement une personne ou qu’elle soit mise à votre disposition par un organisme (centre communal d’action sociale, association ou entreprise agréée de services à la personne)

 

50 %

12 000 € (2), sauf pour les petits travaux de jardinage et de débroussaillage (5 000 €), travaux de petit bricolage dits « hommes toutes mains » (500 € et deux heures d’intervention), assistance administrative et informatique (3 000 €)

C ou R

7DB à 7DG

Oui

(1) C = crédit d’impôt (retranché de l’impôt à payer, avec remboursement si le montant est supérieur à l’impôt), R = réduction d’impôt (retranché de l’impôt à payer, sans restitution en cas d’excédent), D = déduction du revenu imposable (avant le calcul de l’impôt)

(2) majoré de 1 500 € par enfant à charge ou par membre du foyer fiscal âgé de plus de 65 ans, sans pouvoir dépasser 15 000 €. Le plafond de 12 000 € est porté à 15 000 € en cas d’emploi direct d’un salarié à domicile (18 000 € avec les majorations) et à 20 000 € si un membre du foyer est invalide