Impôts 2014 : les frais de scolarisation

Contenu

Les frais de scolarisation exposés pour un enfant mineur à charge ou majeur rattaché vous donnent droit à une réduction d'impôt.

L’aide aux frais de scolarité 

L’aide aux frais de scolarité est une réduction d’impôt forfaitaire qui dépend uniquement du niveau d’étude de l’enfant :

  • 61 € s’il est au collège,
  • 153 € au lycée,
  • 183 € lorsqu’il suit des études supérieures.

En cas de résidence alternée, chaque parent a droit à la moitié de la réduction d’impôt.

Concrètement, on n’inscrit pas le montant de la réduction à laquelle on a droit sur la déclaration de revenus, mais le nombre d’enfants collégiens, lycéens ou étudiants (à charge ou en garde alternée). C’est le fisc qui fait le calcul.

Enfant en apprentissage

Cet avantage fiscal est acquis, que l’enfant étudie dans le public ou le privé, y compris s’il poursuit des études par l’intermédiaire du Centre national d’enseignement à distance (Cned).

Vous pouvez aussi en bénéficier s’il est inscrit dans une classe préparatoire à l’apprentissage (CPA) ou une formation dans un CPA intégré à un centre de formation des apprentis (CFA).

  • Si votre enfant qui poursuit ses études ne vit plus chez vous mais était à votre charge au 31 décembre 2013, vous pouvez tout de même bénéficier de l'avantage fiscal. Cette précision est apportée par le Code général des impôts (article 199, quater F) qui apprécie la poursuite d’études au 31 décembre de l’année.
  • Si votre enfant a eu 18 ans en 2013, vous n’avez droit à l’aide aux frais de scolarité que s’il demande son rattachement à votre foyer pour la période allant de ses 18 ans à la fin de l’année 2013.