Impôts 2014 : les frais de garde des enfants

Séparation : comment changer le mode de garde des enfants ?

Les frais de garde de vos enfants hors de votre domicile vous donnent droit à un crédit d'impôt, sous certaines conditions.

Crédit d'impôt pour les frais de garde d'enfant

Si vous avez fait garder vos enfants à l’extérieur de chez vous, que ce soit chez une assistante maternelle agréée, dans une crèche collective ou familiale, une halte-garderie ou un centre de loisirs, vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt spécifique.

Vous pouvez bénéficier de cet avantage fiscal pour vos enfants âgés de moins de 7 ans au 31 décembre 2013 (nés depuis le 1er janvier 2007).

Si l’enfant est gardé par une assistante maternelle, joignez l’attestation délivrée par la caisse d’allocation familiale à votre déclaration papier (si vous déclarez par Internet, conservez-la au cas où le fisc la réclamerait).

Si vous avez opté pour la garde de vos enfants à domicile, ces dépenses vous donnent droit à l’avantage fiscal accordé en cas d’emploi d’un salarié à domicile.

Pour bénéficier de l’avantage fiscal lié à la garde d’enfant à domicile, il n’y a pas de limite d’âge, contrairement à ce qui prévaut pour une garde à l’extérieur.

Si vous avez un enfant de moins de 7 ans et un autre plus âgé et qu’ils sont gardés l’un à domicile et l’autre à l’extérieur, les dépenses sont retenues par enfant et le crédit d’impôt calculé sur les sommes déboursées pour chacun. Le centre des finances publiques est en droit de vous demander les justificatifs.

Un crédit d'impôt égal à la moitié de vos dépenses

Dans les deux cas, le crédit d'impôt est égal à la moitié de vos dépenses, après déduction des aides reçues de la caisse d’allocations familiales (notamment la prestation d’accueil du jeune enfant, Paje) ou de celles versées par votre comité d’entreprise ou votre employeur (Cesu préfinancé, par exemple).

  • Elles sont retenues dans la limite de 2 300 € par enfant (1 150 € pour les enfants en garde partagée) pour une garde à l’extérieur
  • et dans la limite de de 13 500 € au moins en cas de garde à domicile.