Arnaque : attention aux faux mails des impôts

Arnaque : attention aux faux mails des impôts
Attention aux faux mails à l'effigie de la Direction générale des impôts. - © weerapatkiatdumrong

La Police nationale met en garde contre l’envoi de mails frauduleux à l’effigie des impôts annonçant un « remboursement d’impôt suite aux calculs annuels de votre activité ». Surtout, ne cliquez pas sur le lien.

Depuis quelques jours, de faux mails libellés au nom de la Direction générale des impôts circulent dans les boîtes mails. Ils indiquent que le contribuable a droit à un remboursement d’impôt de 110,20 euros. Attention, il s’agit d’une tentative d’escroquerie.

La Police nationale a lancé un message d’alerte sur Twitter contre ce « phishing », ou « hameçonnage » en français. Cette technique, désormais bien rodée, consiste à se faire passer pour un organisme, une banque ou encore un fournisseur d’accès à Internet dans le but de récupérer les identifiants de connexion, mot de passe, coordonnées bancaires pour ensuite les utiliser.

Si vous avez reçu ce mail, surtout « ne cliquez pas sur le lien et vérifiez bien l’URL des sites », insiste la Police. Pour savoir s’il s’agit ou non du site officiel de l’administration fiscale, il suffit, en effet, de vérifier l’URL (l’adresse) du lien indiqué dans le mail. Normalement, elle doit débuter par https://www.impots.gouv.fr/ et non par « neenorteymedia.com ». Dans ce cas, ne répondez pas au mail et supprimez-le.

Sur son site Internet, la direction des impôts prévient qu’elle ne demande jamais « de coordonnées bancaires ou d’informations personnelles par courriers ou téléphone », que ce soit « pour le paiement d’un impôt ou le remboursement d’un crédit d’impôt, ni pour compléter vos coordonnées personnelles ».

Signalez les tentatives de phishing

Les mails frauduleux étant fréquents, pensez à les signaler :

  • soit sur le site du gouvernement dédié aux contenus illicites, www.internet-signalement.gouv.fr, à la rubrique escroquerie ;
  • soit par téléphone via le numéro vert gratuit mis en place par le gouvernement : 0 805 805 817.
Et aussi sur Dossier familial