Quelle somme emporter à l’étranger ?

Page 1 / 2
Quelle somme emporter à l’étranger ?

Pour un voyage à l'étranger, si vous emporterez de l’argent, vous devrez déclarer cette somme à la douane, au-delà d’une certain montant.

L’arrivée de l'euro a incontestablement facilité la vie des touristes européens. Mais cela ne veut pas dire que l’on peut emporter avec soi n’importe quelle somme d’argent. Car les mouvements de capitaux sont contrôlés (directive 2005/60/CE) pour lutter contre le blanchiment d’argent et les trafics illicites (financement du terrorisme, trafic de stupéfiants…).

Si la somme transportée est égale ou supérieure à 10 000 €, vous êtes tenus de déclarer l’argent (article 464 du Code des Douanes) que vous transportez si vous venez ou vous vous rendez dans un pays membre de l’Union européenne (UE).

De même, depuis le 15 juin 2007 (règlement européen CE n° 1889/ 2005), si vous sortez de l’UE (ou y entrez) avec de l’argent, vous devez effectuer une déclaration. Dans tous ces cas, la formalité est obligatoire. Heureusement, la grande majorité des voyageurs n’atteint pas cette limite élevée…

Espèces, chèques ou devises : que faut-il déclarer à la douane ?

Le seuil de 10 000 € s’applique lors de chaque voyage. Il recouvre les espèces (billets de banque et pièces de monnaie) mais aussi les chèques au porteur, les chèques de voyage, les mandats, les devises. En bref, toute somme transférée vers un autre pays sans l’intermédiaire d’une banque ou autre établissement de crédit, ce qui exclut les frais de voyage payés en France par carte bancaire, chèques vacances, etc.

La réglementation prévoit aussi les modalités de déclaration à la douane. Dès lors qu’il y a une communauté d’intérêts, que celle-ci soit familiale (parents avec des enfants mineurs) ou conjugale (couple), le seuil de 10 000 € est appliqué à l’ensemble.

En voyage, les époux sont donc solidairement tenus de déclarer les fonds d’un montant égal ou supérieur à 10 000 €, même si chacun d’entre eux transporte personnellement un montant inférieur à cette somme.

Quand les parents voyagent avec un enfant, majeur ou non, mais non indépendant, ils forment une seule communauté d’intérêts. Le seuil sera donc de 10 000 € pour eux trois.

Ce ne sera pas le cas d’une famille avec un enfant majeur et gagnant sa vie (c’est-à-dire, indépendant de ses parents sur le plan financier), qui devra donc effectuer une double déclaration de dépassement du seuil de 10 000 €. De même, quatre amis voyageant dans une voiture, tous indépendants financièrement, sans liens de mariage ou de concubinage, se verront appliquer un seuil de 10 000 € chacun.

1 RÉACTIONS À L'ARTICLE
Par Georges Lundi 29 décembre 2008

Vous faites état de d'espèces, chèques ou devises.
Cette obligation de déclaration concerne t - elle les bijoux personnels acquis en France ?
Merci de me tenir informé.
drh@laqueueenbrie.fr
Votre pseudonyme apparaîtra en signature de votre réaction.
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.


Règles de conduite

  • Tous les propos contraires à la Loi sont proscrits.
  • La publicité commerciale n'est pas autorisée.
  • En réagissant à cet article, vous autorisez la publication en ligne de votre contribution.
  • Une orthographe et une mise en page soignées facilitent la lecture : évitez majuscules et abréviations, pensez aux accents.
* Champ obligatoire