L’éco-prêt à taux zéro pourrait être reconduit pour trois ans de plus

L’éco-prêt à taux zéro pourrait être reconduit pour trois ans de plus
Le prêt à taux zéro dit éco-PTZ permet aux propriétaires occupants ou bailleurs de financer des travaux de rénovation énergétique. - © ronstik

Le projet de loi de finances veut proroger l’éco-prêt à taux zéro pour trois années supplémentaires. Ce dispositif permet aux propriétaires occupants ou bailleurs de financer des travaux de rénovation énergétique d’une résidence principale. 

Dans le projet de loi de finances pour 2016, le gouvernement propose de prolonger pour trois ans de plus le prêt à taux zéro dit éco-PTZ. Ce prêt permet aux propriétaires occupants ou bailleurs de financer des travaux de rénovation énergétique d’une résidence principale. Si l’article est voté en l’état, le prêt à taux zéro (PTZ) serait ainsi reconduit jusqu’au 31 décembre 2018.

Cumul avec les aides de l’Anah

L’éco-PTZ devrait également être cumulable avec les aides de l’agence nationale pour l’amélioration de l’habitat (Anah) utilisées pour financer le coût des travaux de performance énergétique. Aujourd’hui, le cumul de l’éco-PTZ et des aides de l’Anah est impossible compte tenu des différences de critères d’éligibilité.

Elargissement à 30 000 communes rurales

 A compter du 1er janvier 2016, le prêt à taux zéro (PTZ) dans l’immobilier ancien, avec travaux, sera élargi à l’ensemble des communes de la zone C, soit 30 000 communes rurales. L’obligation d’occupation du logement, elle, passera de 25 à 6 ans. Lire aussi l’article « Le prêt à taux zéro (PTZ) dans l’ancien étendu à 30 000 communes rurales en 2016 »