Le RSA jeunes pour les moins de 25 ans

Page 1 / 2
Le RSA jeunes pour les moins de 25 ans

Le RSA est étendu depuis le 1er septembre 2010 aux jeunes de moins de 25 ans ayant déjà travaillé. Son montant est le même que celui du RSA déjà en vigueur.

Le RSA jeunes est entré en application depuis le 1er septembre 2010. Il élargit le dispositif du RSA classique dont les jeunes de moins de 25 ans étaient exclus. Il appartient aux jeunes d'en effectuer la demande.

Attention : depuis le 1er octobre 2013, le RSA jeunes est complété par la garantie jeunes pour les 18 à 25 ans sans emploi. Voir notre article : La garantie jeunes, une allocation de 450 € en septembre 2013.

RSA jeunes : qui est concerné ?

  • Les jeunes de 18 à 25 ans sans emploi et ayant épuisé leur droit à l'assurance chômage. Il se double d'un suivi personnalisé et d'une obligation de recherche d'emploi. Il s'agit du RSA forfaitaire ou "socle".
  • Les jeunes de moins de 25 ans débutant ou retrouvant une activité professionnelle faiblement rémunérée. Il s'agit alors d'un complément d'activité.

Dans tous les cas, le versement du RSA jeunes est soumis à une condition : justifier d'au moins deux ans de travail (3 214 heures) au cours des trois dernières années.

Le montant du RSA jeunes est identique au RSA classique : 509,30 € pour une personne seule sans activité et sans ressources par ailleurs (montant applicable au 1er septembre 2014).

Ce montant varie si le RSA vient en complément d'un salaire.

Pour savoir si vous avez droit au RSA jeunes, effectuez une simulation sur www.rsa.gouv.fr ou appelez le 3939.

La demande s'effectue en remplissant le formulaire en ligne à l'issue de la simulation ou en s'adressant soit :

  • à la Caisse d'allocation familiale (Caf) ;
  • à la Caisse de mutualité sociale agricole (CMSA) ;
  • au Conseil général ;
  • au Centre communal d'action sociale (CCAS).

Les conditions à remplir pour toucher le RSA jeunes

Les jeunes de moins de 25 ans doivent remplir une condition supplémentaire par rapport aux autres bénéficiaires du RSA : démontrer qu'ils ont déjà travaillé pendant au moins deux ans à temps plein (soit 3 214 heures) au cours des trois dernières années — ou bien au cours des trois dernières années plus six mois pour ceux qui ont connu des périodes de chômage indemnisé.

Ils doivent donc rassembler et produire le plus de documents possible pour la constitution de leur dossier : contrats de travail, attestations d'employeurs, bulletins de salaires, justificatifs d'heures supplémentaires...

Toutes les périodes d'activité salariées ou non salariées sont prises en compte : contrats d'alternance, apprentissage, CDD, CDI, intérim...

Attention : les périodes de stage, de formation, de service civique ou civil volontaire ne sont pas considérées comme des périodes d'activité ouvrant droit au RSA jeunes...

Les contrats de transition professionnelle (CTP) ou de convention de reclassement personnalisé (CRP) sont assimilés à des périodes de chômage indemnisé.

Les demandeurs doivent également :

  • être de nationalité française ou disposer d'un titre de séjour en cours de validité depuis au moins 5 ans ou encore être ressortissant de l'Espace économique européen (EEE) ;
  • résider en France métropolitaine ;
  • ne pas être en congé sabbatique ou sans solde ;
  • justifier de ressources (y compris certaines prestations familiales) inférieures à un plafond, qui varie selon la composition familiale.
50 RÉACTIONS À L'ARTICLE
Par bachybouzouk Samedi 20 décembre 2014
pensez-y avec sérieux

moi je pence que le gouvernement se fout de notre gueule depuis 30 ans
si tu arrive de je ne sais ou que tu na pas de papier
tu a droit a tous ce que tu demande et même a ce que tu ne demande pas
UMP PS soit UMPS trop donner jamais écouter même ci après on sera peut être déçu aussi je sais pour qui voter la prochaine fois

Par mouad Dimanche 14 décembre 2014
courageux

je suis un jeun de 23 ans j'ai travail pendant 6 mois jusqu’à le mois de septembre et maintenant je suis sans emplois j'ai un diplome AGET TECHNIQUE DE VENTE je cherche un boulot si vous pouvez m'aider
mercii

Par Pfffff Dimanche 07 décembre 2014
Honteux

LISEZ MON HISTOIRE AVANT DE METTRE TOUS LES JEUNES DANS LE MÊME SAC :

J'ai pas lu tous les commentaires mais certains me font bien rires quand même .
Vous vous trouvez intelligent de dire que les jeunes ne travaillent pas, ne font pas de recherches, sont des fainéant, etc... ?! Bin pas du tout c'est honteux de mettre tous le monde dans le même sac (tout comme dire qu'il y a plus d'accident chez les jeunes de 18 à 25 ans alors que les pompiers font pas mal d'inter sur des personnes à partir de 30 ans et je sais de quoi je parles) .

Je suis rentrée dans la vie professionnelle à l'âge de 18 ans (j'en ai 21) car mes parents ont divorcés, je suis partie chez mon père et il m'a forcé à faire des études en comptabilité pour son entreprise (qui a coulé 2 ans après) alors que je voulais faire des études pour travailler avec les enfants .

A mon lycée, je loupais souvent les cours vu que je faisais des études qui ne me plaisais pas et pour problème de santé .
Il m'a fait pleins de belles promesses du genre qu'il m'aiderait pour passer mon permis si j'avais mon diplôme mais résultat il ne m'a pas laissé aller au dernier stage que j'avait trouvé, ni prêté son ordi pour faire mon rapport de stage et ça m'a enlevé des points sur mon BEP résultat je ne l'ai pas eu .

Les weekend et même la semaine (car à un moment donné je rentrais tous les soirs en bus), je passais mon temps à faire le ménage, les repas, les lessives, le repassage, etc... Normal pour une jeune de 13 ans pendant que le père picolait, faisait la fête et faisais ses ébats sexuels limite sous tes yeux pendant que toi tu te tapais tous le reste surtout que cette femme avait 4 gosses à charge donc on était 9 .

Il m'a donc dit soit à la date de mon anniversaire il me met à la porte, soit si je pars chez ma mère en weekend je ne reviens pas je suis donc allée chez ma mère comme prévu (c'était son weekend) .
J'étais obligé de fuguer de chez lui pour me rendre à mes rdv d'apprentissage car j'aurais pû avoir du travail dans un restaurant mais il a refusé que j'y ailles . J'étais enfermé dans ma chambre, électricité coupé, sans téléphone, manger en cachette (congel fermé à clé ainsi que placard), pas le droit de me laver car après tout je faisais rien de mes journées donc pas besoin tout comme mon linge donc il coupait l'eau chaude alors soit je me lavais à l'eau froide soit je faisais chauffer de l'eau . Normal au 21ème siècle .

Chez ma mère, j'ai commencé un apprentissage en cuisine puis un 2ème, je dormais chez une amie de mes parents (environ la quarantaine) qui ne travaillant pas et faisait la fête jusqu'à des 3-4 h du matin résultat un jour je ne me suis pas réveillé --> virée de mon apprentissage .

Ma mère n'a rien voulu savoir, tous les matins je devais partir en même temps qu'elle pour trouver du boulot mais dans un petit village sans permis et sans gare ou autre un peu difficile donc à son tour elle m'a mise à la porte .

Je suis ensuite partie chez les parents de mon copain, j'ai été virée car la belle soeur ne me supportais pas .(j'ai envoyé des tonnes de CV et lettre de motivation Pole emploi en a la preuve)

J'ai ensuite vécu chez un ami, il travaillais mais était en week-end du jeudi au dimanche et donc c'était la fête tous les jours où il travaillais pas et moi étant en formation pour mon diplôme du lundi au samedi ça allait pas donc j'ai pris mon appartement et je suis partie .

Je touchais 390€/mois avec un loyer de 300€ que j'ai pris en Novembre 2012 . Je n'ai pas eu les apl avant avril 2013 (bien sûr ils ont remboursé après) mais cela à créer des dettes j'ai eu des amendes de train car je pouvais même pas me payer mes billets pour ma formation ni les bus . J'en avais pour environ 80/mois donc il me restais 10€/mois pour manger et payer les factures mais bien sûr droit à rien à part de temps en temps une petite aide mais qui n'allait pas me sortir de cette m**** . Et je devais également payer une partie de ma formation (l'autre partie était payé par l'état) . J'ai quand même eu mon diplôme dans la petite enfance .
Entre temps, j'ai été au tribunal pour demandé une pension alimentaire à mes parents . La honte allez vous dire et oui mais quand vous vous retrouvez livré à vous-même sans pouvoir faire face à la vie et qu'on n'a pas pris le temps de vous expliquer vous faites ce que vous pouvez pour vous en sortir et c'était surtout contre mon père mais c'est lui qui me donnait le moins . (Actuellement je reparle avec ma mère elle a compris)

J'ai ensuite trouvé d'autres emplois à droite à gauche mais certains employeurs se foutent bien de notre gueule (comme signé un contrat avec vous donc vous arrêtez votre nouvelle formation et quelques jours après vous recevez un texto vous disant que vous allez recevoir un courrier pour une fin de contrat en période d'essai donc elle a le droit) ou alors vous prenne pour la période d'essai et vous font espérer pour vous dire ensuite qu'il ne vous garde pas) .

J'ai aidé des amis entre 22 et 25 ans à faire leur lettre de motivation, leur CV, trouver des emplois, s'inscrire à Pôle emploi, etc... mais rien n'y a fait plus de 2 ans se sont écoulé et ils font toujours rien donc en gros j'ai perdu du temps .

Je vais pas étendre plus ma vie (même si s'en ai qu'une petite partie), là je viens de finir mon contrat et j'ai fait une demande à Pole emploi pour toucher le chômage 57% d'un temps partiel ça fait pas grand chose même pas 400e/mois pour dire que tu as bossé plusieurs années mais que les formations et autre ne compte pas .

Alors vous trouvez tout ça normal ? Vous pensez que c'est que la faute des jeunes si on galère dans la vie ?! Que je suis une fainéante ? Et que je profite de tout ? Que j'ai eu la vie d'une ado puis d'une adulte normale ? Et la joie d'être sur terre ?!

Certaines personnes participent à nous rendre la vie noire et d'autres essayent de nous la rendre rose . On m'a toujours dit que je suis une "battante" et qu'à ma place beaucoup auraient quitté ce monde (chose que j'ai essayé de faire et j'en suis pas fière mais bon) et pourtant j'ai un espoir qui est de pouvoir au moins un jour vivre heureuse sans tout ses soucis au quotidien (je ne dis pas pû mais le minimum)

A l'heure qu'il est, je suis encore jeune, j'ai fait des soirées (1er bal, 1er boîte, soirée, etc...) avec des ami(e)s durant quelques mois et pas tous les jours je précise puis du jour au lendemain ça ne m'intéressait plus à force d'avoir été privé dans mon adolescence et d'être avec beaucoup de personne ne faisant rien de leur vie : c'est triste et certains diront que je suis une pauvre fille mais non j'ai juste envie de réussi dans cette vie .

Tout ça pour dire que certes y'a des GENS et non que des JEUNES qui :
*** ne cherchent pas de travail et j'en connais car c'est des personnes comme ça que j'ai aidé mais ils sont bien mieux au RSA ou en maladie pour dépression et sont en balade tous le temps avec le grand sourire, ils payent pas de loyer, pas de charge, pas d'impôts ou taxe, ils vont au resto du coeur et se plaignent encore de pas s'en sortir alors qu'ils touchent plus que toi qui bosse
*** y'en a d'autre (et c'est un voisin voilà pourquoi j'en parle) qui boit trop et est trop chouter pour travailler donc ont le droit à tout également ou qui font des enfants afin de s'en sortir alors tu te demandes quel avenir auront leurs enfants...
*** et pour finir il y a des jeunes comme moi et comme pas mal d'autres tout comme des adultes qui galère à trouver du travail alors que c'est pas l'envie qui nous en manque (et je peux communiquer des numéros de professionnels pour ma part) mais qui n'en trouve pas alors qu'il se démerde depuis plusieurs années seuls à tout faire (papier, démarche, feuilles d'impôts, etc...), ou sont dans la rue ou autre mais eux ont en a rien à foutre ils ont pas d'expérience ou très peu, n'ont pas d'enfant, etc... donc en gros ne servent à rien sur cette terre : super point de vue pfff

Alors oui ceux qui sont au RSA depuis des années, ça devrait leur être sucré parce que normalement il vérifie que les gens cherche du travail mais pû maintenant et eux c'est des profiteurs ils ont juste un grand poil dans la main; oui beaucoup de personne sont au chômage ou galère car beaucoup d'employeurs ne vous prennent pas si vous êtes pas véhiculé, si vous n'avez pas ou peu d'expérience; si vous avez trop ou pas assez de diplôme, etc...
Alors oui à un moment donné, on a besoin d'aide et si un jour vous êtes dans la même galère que nous, vous serez bien content d'avoir quelque chose pour vous aider également .

La vie est un cercle vicieux, il faut une voiture pour travailler, mais pour pouvoir payer la voiture il faut de l'argent et pour avoir de l'argent il faut travaillé donc forcément quand on est pas né avec une cuillère en or dans la bouche, que nos parents n'ont pas les moyens, et que certains n'ont plus de "repères" on se démerde comme on peut .
En tout cas moi, je connais beaucoup de personnes de 40 ans et + qui vivent du rsa et autre et disent à leurs enfants d'aller chercher du boulot (mais bien sûr ça ne les intéresse pas et pourtant ils toucheront le minimum retraite et autre aide jusqu'à là) ou alors des jeunes qui ont le rsa (vu qu'ils ont plus de 25ans et remplissent les conditions) donc pourquoi allez travaillé alors qu'on touche autant à passer les journées avec les potes .

Tous les mois mon compte est à découvert, avec 20h/semaine (que j'avais) il faut payer dettes, loyer, facture, nourriture, soins (et pas de mutuelle), etc... et pourtant je ferme ma gueule parce que je me dis que y'en qui sont pire que moi mais quand j'entends de tel jugement ça me met hors de moi . Vous faîtes tout simplement pitié ! Bien sûr qu'il y en a du travail encore faut-il pouvoir y aller car il y en a très peu qui loge ! Alors si vous vous croyez si intelligents trouvez nous-en ou alors quitter votre travail que vous faites depuis plusieurs années et faites des recherches d'emploi à nouveau : que vous ayez 20 ou 40 ans vous allez galérer pareil .

On est pas au pays des bisounours ni à l'époque où on trouvait du tavail facilement : ça se saurait ! Et rien ne va dans le sens de nous aider mais juste entretenir les cassos (aides, rien à payer, association qui les nourris, et nous on nous déduit encore des sous sur nos payes pour également les entretenir...) .

La France va très mal mais au lieu de tout augmenter, qu'il vire tous les cassos profiteurs (je ne parles pas de ceux qui "se bougent le cul" comme ça à été dit ou ceux qui ne peuvent plus travailler) . Maintenant ils veulent limite qu'on ai le Bac pour ramasser les poubelles et qu'on ai le permis pour travaillé à 2 pas de chez nous (oui on marche sur la tête comme le dit la pub) .

Je sais pas si quelqu'un lira tout ça mais ça prouvera bien que maintenant c'est chacun pour sa gueule dans ce monde et que ça critique mais que c'est ni capable d'accepter la critique ni de voir la réalité en face !

Sur ce, bonne soirée !

Par herve88130 Mardi 02 décembre 2014
reponse a plein le dos

embauche moi et tu vera si on est tous des branleur toi ta un boulot c'est facile de la ramener

Par plein le dos Mardi 28 octobre 2014
plein le dos

Je suis entrepreneur, je croule sous les charges et le RSI et jen ai vraiment marre de travailler et de donner de l'argent a cette France de fainéants.
Vous ne le savez peut etre pas mais l'argent ne tombe pas du ciel et le chômage et le RSA est une honte.
Qu'on aide c'est normal mais là c'est trop... vous avez vu le montant des aides???!!! Et ca ne choque personne........ pourquoi aller bosser.... lorsque vous additionnez tout ,un fainéant gagne plus qu'une personne qui va bosser.
Il y a peut être un LEGER PROBLEME NON...... Allez bosser putain .

Votre pseudonyme apparaîtra en signature de votre réaction.
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.


Règles de conduite

  • Tous les propos contraires à la Loi sont proscrits.
  • La publicité commerciale n'est pas autorisée.
  • En réagissant à cet article, vous autorisez la publication en ligne de votre contribution.
  • Une orthographe et une mise en page soignées facilitent la lecture : évitez majuscules et abréviations, pensez aux accents.
* Champ obligatoire