Apprendre en ligne gratuitement

Apprendre en ligne gratuitement

On peut aujourd’hui apprendre gratuitement en restant chez soi. Internet donne accès à toutes sortes de cours, sous forme de vidéos animées par d’éminents professeurs ou des professionnels.

Destinés à un large public, ces cours sont accessibles à toute heure de la journée.

  • Canal-u.tv, la vidéothèque numérique de l’enseignement supérieur, met en ligne des centaines de conférences filmées : lettres, arts, sociologie, droit, économie, gestion… Par exemple, un dialogue sur l’Afrique avec Raymond Depardon, etc.
  • France-universite-numerique.fr, alias FUN, le portail mis en place par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, fin 2013, propose des modules déposés par Sciences Po, par l’université Panthéon-Assas (« Comprendre l’exercice de la justice »…) ou encore par Paris-Ouest Nanterre (12 séances sur la Première Guerre mondiale expliquée à travers ses archives…), etc. Pas moins de 88 000 personnes y sont inscrites.
  • iTunes U met à disposition, sur smartphone ou sur ordinateur, des cours classés par thème ou par école : l’éthique de l’entreprise avec l’université Panthéon-Sorbonne ; la « Grande leçon de théâtre d’Oriza Hirata » avec l’École normale supérieure de Lyon ; un cours de gastronomie moléculaire avec AgroParisTech…
  • Edunao, plateforme privée soutenue par le philosophe Michel Serres, invite à s’abonner à des séquences de droit, d’économie ou de philosophie (« Qu’est-ce que la confiance ? »…).

Cours de science en ligne

Les amateurs de sciences peuvent accéder à de nombreux cours et archives :

  • Universcience.tv, site conçu par la Cité des sciences et de l’industrie et le palais de la Découverte à Paris, diffuse des contenus accessibles à tous, sous forme de courtes vidéos.
  • College-de-france.fr délivre plus de 500 séquences de mathématiques, physique, chimie, et 1 600 de sciences humaines.
  • Cnrs.fr, émana­tion du Centre national de la recherche scientifique, met à disposition une collection de dossiers thématiques à l’enseigne Sagascience.
  • France-universite-numerique-mooc.fr est le lieu où l’arithmétique trouve une application concrète avec une présentation de la cryptographie, entre autres cours…
  • Kezako.unisciel.fr propose des films pour tout comprendre sur le monde qui nous entoure.
  • Coursera.org met en ligne les cours de 85 universités de 16 pays, dont, en France, l’École polytechnique et l’École normale supérieure (ENS).
  • Edx.org donne accès non seulement aux cours des grandes universités américaines (MIT, Harvard, Berkeley…), mais encore, pour les francophones, à ceux de l’École polytechnique de Lausanne pour, par exemple, se familiariser avec la mécanique des fluides.

Des formations professionnelles numériques

Les cours en ligne gratuits se font également supports de formation professionnelle, au point que le ministère de l’Enseignement supérieur a débloqué cette année 5 millions d’euros pour leur développement.

  • France-universite-numerique.fr permet au Conservatoire national des arts et métiers (Cnam) de rendre publics des cours en santé publique, nouvelles technologies et management.
  • Unow.fr propose des sessions organisées par Centrale Lille, comme sur la gestion de projet, ou l’EM Lyon Business School, qui explore notamment « L’entrepreneuriat pour tous ».
  • Neodemia.com met en ligne des séquences sur des sujets intéressant la vie des entreprises, tels le plan de communication, le financement…
  • Fr.openclassrooms.com propose, notamment, des formations autour du Web, par exemple l’art du référencement, sur  deux mois ; un module pour entrepreneurs sur le financement, sur trois semaines, etc.

Les Mooc, qu’est-ce que c’est ?

"Les Mooc, en anglais Massive Open Online Courses, ou «cours en ligne gratuits ouverts à tous », ne sont pas des cours simplement filmés et mis en ligne, explique Matthieu Cisel, doctorant à l’École normale supérieure de Cachan. Il ne s’agit pas non plus d’e-learning, puisqu’ils sont gratuits et ouverts à des milliers de personnes".

Il s'agit de véritables formations, sortes de classes en ligne, avec une connexion entre les participants par le biais des réseaux sociaux, des évaluations et des corrections par les pairs. Cela implique une pédagogie différente et de grande qualité, dans la mesure où les participants sont libres de suivre le Mooc ou de le quitter.

Auteur : Marianne Leclère
Date de première mise en ligne : 14/04/2014

Autre article : Se former pour changer de métier

Votre pseudonyme apparaîtra en signature de votre réaction.
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.


Règles de conduite

  • Tous les propos contraires à la Loi sont proscrits.
  • La publicité commerciale n'est pas autorisée.
  • En réagissant à cet article, vous autorisez la publication en ligne de votre contribution.
  • Une orthographe et une mise en page soignées facilitent la lecture : évitez majuscules et abréviations, pensez aux accents.
* Champ obligatoire