Ce qui change au 1er août

Légère baisse des tarifs réglementés du gaz, hausse des tarifs réglementés de l’électricité, évolution de la prime à la conversion des véhicules… Découvrez les mesures susceptibles de vous concerner en août.

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner

1mn de lecture
© dstaerk

Baisse des tarifs réglementés du gaz

Le 1er août, les tarifs réglementés du gaz appliqués par le groupe Engie (ex-GDF Suez) vont reculer en moyenne de 0,5 %. Une légère baisse comparée à celle du 1er juillet dernier, où les prix avaient chuté de 6,2 %. Dans le détail, la baisse sera de 0,1 % pour ceux qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 0,3 % pour ceux qui ont un double usage cuisson et eau chaude et de 0,6 % pour ceux qui se chauffent au gaz. Aujourd’hui, 4,2 millions de foyers sont encore abonnés aux prix réglementés d’Engie, ce qui représente 39 % du marché du gaz domestique.

Hausse des tarifs réglementés de l’électricité

Les tarifs réglementés de l’électricité vont, eux, augmenter de 1,23 %. Une légère augmentation comparée à celle du 1er juin dernier, où les prix avaient grimpé de 5,9 %.  

Prime à la conversion des véhicules revue à la baisse

Victime de son succès, les conditions d’accès à la prime à la conversion, aide financière destinée à inciter les Français à se débarrasser de leur vieux véhicule diesel ou essence pour un modèle moins polluant, sont durcies à compter du 1er août. On note parmi les changements : l’abaissement du seuil d’émission des véhicules neufs éligibles de 122 à 116 grammes de CO2 par kilomètre, l’exclusion des véhicules de plus de 60 000 € toutes taxes comprises et la fin de l’éligibilité des véhicules Crit’Air 1 pour les ménages les plus aisés.

A LIRE : Prime à la conversion : les nouvelles règles

Allocation de rentrée scolaire

L’allocation de rentrée scolaire sera versée dès le 1er août aux familles éligibles de Mayotte et La Réunion. Dans les autres départements, son versement a été fixé au mardi 20 août. Ce coup de pouce financier, destiné à aider les foyers modestes ayant au moins un enfant scolarisé âgé de 6 à 18 ans, s’élèvera de 368,84 € à 402,67 € selon l’âge de l’enfant.

df
Sarah Corbeel
Publié le

Partager cet article :