Montant du Smic 2014 : 1 138 € nets par mois (+1,4 %)

   |  Réactions (6)
Smic : 1 138 € nets par mois dès le 1er janvier 2014 (+1,4 %)

A compter du 1er janvier 2014, le salaire minimum mensuel sera fixé à 1 138 € nets, soit 1,4 % de plus qu’en 2013, selon Les Echos. Cette augmentation, automatique chaque début d’année en fonction de l’inflation, ne bénéficiera donc pas d’un coup de pouce gouvernemental.

La revalorisation du Smic au 1er janvier 2014 devrait se limiter à 1,4 %, sans coup de pouce gouvernemental, selon le quotidien Les Echos.

Le salaire minimum mensuel serait ainsi fixé à 1 450,24 € brut (1 138 € nets), au lieu de 1 430,22 € brut (1 121 € nets).

Cette augmentation est automatique chaque début d’année en fonction de l’inflation.

Pour en savoir plus sur le calcul du Smic, lire notre article Le nouveau mode de calcul du Smic

Pas de coup de pouce gouvernemental

Le groupe d’experts sur le Smic déconseille au gouvernement de donner à cette revalorisation automatique un coup de pouce supplémentaire : 

La reprise (…) reste très fragile et le marché du travail ne semble pas devoir s’améliorer avant un certain temps ».

Ensuite, « le Smic est aujourd’hui très nettement au-dessus des niveaux constatés dans les autres pays de l’OCDE disposant d’un salaire minimum. »

L’annonce officielle du nouveau Smic devrait intervenir le 16 décembre 2013.

Auteur : AGN-K

6 RÉACTIONS À L'ACTU
Par D2LORREDAN Mardi 28 janvier 2014
Soit le calcul est faux soit je ne sait pas compter !

Sur le brut il y a 20,02 € de différence représentant 1,4 % mais alors que sur le net 15,165 % ! Les charges auraient-elles baissées ? J'aimerais être éclairé !
Merci Monsieur Sapin roi des forêts que j'aime ton humour froid

Par DEDOU de Marseille 15 Mardi 26 novembre 2013
LE SMIC POUR QUI ?

Le SMIC est-il un avantage ou un inconvénient ?

Pour les Patrons : un avantage !

Pour les Salarié(e)s : un inconvénient !

Les Patrons embauchent à moindre coût.

Les Salarié(e)s vivent avec une basse rémunération.

Connaissant l'inflation actuelle, qui s'en sort le mieux ?

Par citizenzen Mardi 26 novembre 2013
Plus le smic augmente, plus il y a de salariés au smic

plus le smic augmente, plus il y a de salariés au smic : les "bas salaires" sont rattrapés par le smic. quand on a un revenu faible, on apprend à gérer les dépenses, profitant des promotions et soldes ; heureusement tout n'augmente pas : telephone-internet, essence baissent ; les loyers pour les locataires sont indexés et varient peu. Les retraités ne sont pas concernés ! j'ai pris ma retraite cette année : avec illico réduction de quelques dépenses (c+, revues, spectacles, voyages, etc.. ) pour continuer à aider enfants et petits-enfants.

Par DEDOU de Marseille 15 Mardi 26 novembre 2013
Nous avions un Président de

Nous avions un Président de Droite qui n'a pas viré à Gauche.
Nous avons un Président de Gauche qui a viré à Droite.

L'ancien Président a fréquenté l'Europe inquisitrice.
Le nouveau Président fréquente l'Europe inquisitrice.

A ce qui semble, l'Europe est un microbe qui se transmet de Président en Président, n'ayant aucune préférence de couleur politique !

Autrement dit, les Présidents se suivent et se ressemblent !

Ce qui explique la...politique (!) menée actuellement.

Dame Europe ne nous facilite pas la tâche.

Que font les salarié(e)s en activité, en recherche d'emploi et retraité(e)s en ce monde troublé par les remous causés par la Communauté Européenne, laquelle nous a été présentée par le passé comme étant le bouclier nous protégeant des pouvoirs exorbitants américains ?

Par diminou Lundi 25 novembre 2013
L'augmentation du SMIC.... Le reste à vivre devient de + en + serré.

Comment peut on parler d'augmentation du salaire minimum de croissance (SMIC) lorsque nous savons tous et toutes y compris les retraités que les charges augmentent, montant des factures etc... le reste à vivre devient de + en + serré. Le montant des caburants est sans cesse en augmentation ce qui se répercutent sur le coût des transport et donc sur les denrées alimentaires. Le parcours du combattant c'est tous les jours, compter pour finir les fins de mois. C'est là que s'installe la précarité financière et sociale... Quel gouvernement sera capable aujourd'hui de remettre la FRANCE sur les rails.... Ce n'est plus un Président qui gouverne mais l'EUROPE........

Votre pseudonyme apparaîtra en signature de votre réaction.
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.


Règles de conduite

  • Tous les propos contraires à la Loi sont proscrits.
  • La publicité commerciale n'est pas autorisée.
  • En réagissant à cet article, vous autorisez la publication en ligne de votre contribution.
  • Une orthographe et une mise en page soignées facilitent la lecture : évitez majuscules et abréviations, pensez aux accents.
* Champ obligatoire